Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: la compagnie aérienne australienne Qantas reporte la reprise des vols internationaux à la fin de l’année

Coronavirus: la compagnie aérienne australienne Qantas reporte la reprise des vols internationaux à la fin de l’année
ISOPIX

Qantas a décidé de reporter à décembre la relance de ses vols internationaux, a fait part la compagnie dans une déclaration publiée mercredi.

La société escomptait opérer des vols internationaux dès octobre cette année, mais le budget présenté mardi par le gouvernement australien a douché cet espoir. Les prévisions budgétaires suggèrent en effet que les frontières de l’ile-continent resteraient fermées jusqu’à la moitié de 2022. Canberra avait décrété la fermeture des frontières début 2019 à cause de la pandémie de coronavirus, portant un coup fatal à son industrie aérienne.

La compagnie Qantas opère toutefois déjà des vols vers la Nouvelle-Zélande voisine dans le cadre d’un accord de bulle de voyages trans-tasmaniens, et ces vols pourront bien être poursuivis.

La déclaration de Qantas, citée par le média public ABC, indique aussi que la société aérienne poursuivrait les vols de rapatriement d’Australiens à l’étranger. L’entreprise compte en outre sur la reprise des vols domestiques «comme l’élément le plus important de la relance du groupe"

«Nous demeurons optimistes sur le fait que d’autres bulles (aériennes, NDLR) vont ouvrir une fois que le programme de vaccination de l’Australie sera complété vers des pays qui, d’ici-là, seront dans une situation similaire, mais il est difficile de prédire desquels il s’agit à ce stade», relève la déclaration.

L’Australie a été relativement épargnée par la pandémie de Covid-19, avec moins de 30.000 cas, grâce à un verrouillage strict de ses frontières. Le virus circule très peu dans l’île-continent, avec 177 cas actifs, et les rares cas de transmission locale sont régulièrement liés à des fuites depuis les centres de quarantaine.

Toutefois, la vaccination accuse du retard en Australie, rendant le pays vulnérable à la mobilité internationale. Moins de 3 millions personnes ont été vaccinées sur les 20 millions d’habitants en âge d’être vaccinés.

Notre sélection vidéo