Abonnez-vous pour 1€

Hockey: fin de la belle histoire entre Robin Geens et le Léo

Belga
Belga

Le club bruxellois a publié, en ce début d’après-midi, un communiqué pour annoncer la fin de la belle collaboration avec son T1. « Le Royal Leopold Club Hockey et son coach Robin Geens ont, de commun accord, pris ce jeudi la décision de mettre un terme à leur collaboration de 6 ans d’abord comme T2, et ensuite comme 4 ans T1 à la tête de l’équipe DH Hommes. Le contexte général que nous subissons tous depuis plus d’un an nous amène à la recherche d’une nouvelle dynamique pour chacun d’entre nous et pour notre équipe messieurs en particulier. Le Léo souhaite par cette décision amener du sang neuf et trouver une dynamique nouvelle, et ainsi continuer sa progression avec ses cadres et l’intégration de ses jeunes. »

Cette décision constitue en tous les cas une grosse surprise. En effet, rien ne laissait imaginer ce scénario à l’issue de la rencontre pour la 3e place et la conquête du dernier ticket européen, dimanche dernier, à Anvers. Lors de notre interview d’après-match, nous avions discuté longuement avec le coach ucclois pour débriefer la saison mais aussi pour parler du futur et de la construction de la future saison. Et il était prêt à repartir pour une saison et tenter de conquérir un nouveau titre comme en 2019. Alors Robin Geens aurait-il fait les frais d’une certaine pression en interne ? Fort possible mais le coach bruxellois a souhaité rester dans la ligne du communiqué envoyé par son club. « Nous sommes arrivés à la fin d’un cycle même si je pense que je pouvais amener encore cette équipe à jouer les premiers rôles ou même à viser un titre l’année prochaine. Mais le groupe ou une partie de celui-ci, n’était peut-être plus aligné avec ma vision. Je suis frustré mais j’accepte cette vision. Je regrette simplement le timing. Cela aurait déjà pu être réglé il y a plusieurs semaines. »

Après 4 saisons comme T1, le récent médaillé de bronze EHL va donc devoir se trouver un nouvel employeur. « Je veux me relancer au plus vite et je suis donc ouvert à toutes les opportunités. J’ai des ambitions qui demeurent intactes. Les Red Lions ? Je n’ai pas eu de contacts récents avec la Fédération ou avec Adam Commens. Et je n’appellerai certainement pas pour dire je suis disponible. Je vais essayer de digérer l’information et je regarderai ensuite ce qui est possible. Mais je ne ferme aucune porte. »

Une chose est certaine, il n’existe pas beaucoup de possibilités en Division d’Honneur car tous les postes quasiment sont occupés. À l’exception, peut-être du Racing où rien n’a encore été réellement officialisé mais où le départ de Craig Fulton semble acté. Cela pourrait être une piste crédible pour Robin Geens. Du côté du Léopold, difficile également de lancer des suppositions sur un potentiel successeur dont le profil demeure souvent spécifique vu l’environnement et les traditions du club ucclois. Mais pourquoi pas un Xavier Reckinger ou le retour de John Bessell (qui a décidé de quitter le FC Bruges où il officiait comme analyste vidéo) qui connaît parfaitement la maison mais dont le départ, en 2017, avait suscité quelques remous…

Notre sélection vidéo