Abonnez-vous pour 1€

Vincent Kompany pourra compter sur Lukas Nmecha face à Genk: «Nous l’avons sorti à temps mercredi»

Belga
Belga

Vincent Kompany a pu rassurer les supporters anderlechtois, ce vendredi, à la veille de retrouver Genk au parc Astrid. Tant au sujet de l’état de forme de Lukas Nmecha que de la fraîcheur physique de son groupe malgré le programme extrêmement chargé.

Fatigue. « Notre condition physique est devenue l’un de nos points forts. Nous avons amassé un volume énorme ces derniers temps. Et s’il le faut, on est capables de passer au-dessus de l’adversaire physiquement. En outre, nous avons fait quatre changements à Genk. Nous n’aurons pas de problème de fraîcheur. Nos joueurs sont jeunes, ils récupèrent plus facilement aussi. Cela dit, nous avons 80 à 90 % de nos joueurs qui jouent les matches et la période les plus difficiles de leur carrière. Mais ils apprennent énormément. »

Nmecha. « Je pourrais bluffer ou jouer un petit jeu, mais je vais être franc : Nmecha sera prêt pour samedi. Nous l’avons sorti à temps mercredi à Genk. Il a eu un souci à la cheville en début de match mais nous avions trop besoin de lui pour le remplacer après un quart d’heure. Il est vrai que Lukas est notre seul véritable attaquant de pointe mais nous nous sommes bien partagé les buts cette saison (NDLR : le RSCA a battu son record durant ce championnat avec 19 buteurs différents). Je préfère avoir quatre ou cinq joueurs susceptibles de marquer à tout moment que devoir compter sur un seul nº9. Pour en revenir à Nmecha, on continue d’espérer pouvoir le garder la saison prochaine, mais ça ne dépendra pas de moi. J’aurai beau aller manger, boire un café ou une bière avec mes amis de City, ils ne nous feront pas de cadeau. »

Cinquième match contre Genk et son ami van den Brom. À l’exception de la demi-finale de la coupe de Belgique, Vincent Kompany est sorti tactiquement victorieux des trois confrontations précédentes cette saison entre le RSCA et le KRC. « John (van den Brom) est un chouette gars On a la même passion et la même envie du beau jeu. Les deux clubs présentent un peu la même philosophie. Les attentes des supporters sont les mêmes dans les deux camps. Ai-je gagné tactiquement lors des trois matches en championnat ? Je ne vois pas les choses comme ça. Je veille surtout à libérer mes joueurs. Quant à notre plan pour ce samedi, le laps de temps entre les deux matches est trop court pour arriver à préparer quelque chose et à surprendre l’autre. Nous observerons comment les choses se passent durant les 2 ou 3 premières minutes et alors seulement nous déciderons quelle approche privilégier. »

Nomination pour le coach de l’année. « Est-ce une fierté pour moi de faire partie des nominés ? Ce n’est pas le moment. Que ce soit l’équipe ou moi, nous devons poursuivre notre progression. Qui m’aurait cru si, en début de saison, je vous avais dit que Nmecha, Sardella ou Aït El Hadj feraient partie aujourd’hui du onze de base ? Pour le coach de l’année, ce sera soit Alexander Blessin, qui a largement dépassé les attentes, soit Philippe Clement qui sera champion. »

Foot amateur et chez les jeunes

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be