Abonnez-vous pour 1€

Une date fixée pour la reprise de la prostitution: «Elles ne pouvaient plus tenir, elles étaient et sont toujours dans une stratégie de survie»

Une date fixée pour la reprise de la prostitution: «Elles ne pouvaient plus tenir, elles étaient et sont toujours dans une stratégie de survie»
D.L.L.

Depuis mars, la prostitution est à l’arrêt, excepté lors d’une courte période (juin 2020 à mi-octobre). Après huit mois sans revenu, les travailleuses du sexe (TDS) vont pouvoir à nouveau travailler à partir du 9 juin. Lors du Codeco du 11 mai, le secteur a enfin obtenu ce qu’il attendait depuis longtemps, une date de reprise.

« On accueille cette nouvelle avec beaucoup d’intérêt car les TDS ne pouvaient plus tenir sans travailler. D’ailleurs beaucoup ont continué leurs activités », réagit Isabelle Jaramillo, coordinatrice et travailleuse sociale d’Espace P, une ASBL qui défend les droits et intérêts des travailleuses du sexe.

► Une propriétaire de carrées témoigne : pour le loyer, elle espère que la commune déduira de la taxe les mois de fermeture.

► Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir n’entend pas faire une exception, il s’explique.

►Malgré l’interdiction d’exercer, la majorité des TDS ont continué à recevoir des clients. « Elles n’ont pas eu le choix, elles étaient et sont toujours dans une stratégie de survie»

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be