Abonnez-vous pour 1€

Theo Francken suit de près la politique de l’Asile: «Donner un droit de séjour après une arrivée illégale en Europe, cela ne peut pas marcher!»

Francken prend des coups.
Francken prend des coups. - AL

Theo Francken à un message clair : « donner un droit de séjour après une arrivée illégale en Europe, cela ne peut pas marcher  ! » Et à la question de savoir si tous ceux qui arrivent sont alors des illégaux ? Il répond : « Ce n’est pas ce que je dis. Nous devons protéger ceux qui sont dans les conditions pour demander l’asile, mais nous devons le faire hors d’Europe, en Afrique du Nord (Tunisie, Maroc, Égypte…). »

« Nombre de ces demandeurs d’asile veulent juste être en Europe, légalement ou illégalement, peu importe. Avec ce que cela suppose : des milliers de dollars donnés à des trafiquants, des gens qui se noient en Méditerranée, etc. On restera forcément un Eldorado, vu que notre continent est le plus riche.

C’est le modèle australien, celui que vous défendez ?

Là-bas, dès qu’ils ont adopté ce modèle, l’immigration illégale a été stoppée. Ce sera le cas chez nous aussi : les trafiquants verront leur commerce s’effondrer comme un pudding ou un soufflé.

► Son successeur Sammy Mahdi préfère investir dans l’accompagnement des dossiers. Voici ce que Theo Francken en pense.

M. Francken est entré dans l’histoire en tant que premier député sanctionné pour violation du devoir de confidentialité : une première en près de 200 ans ! Trois mois de suspension en commission de suivi des missions militaires belges, une retenue de 20 % sur son indemnité parlementaire. Comme on le devine, il est amer.

Il réagit à cette histoire  : « Mme Tillieux a aussi violé la confidentialité »

L’interview complète de Theo Francken ici.

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be