Abonnez-vous pour 1€

Grez-Doiceau: les tueurs du Brabant frappent à nouveau… mais c’est de la fiction

Photos
Une fiction coproduite par la RTBF et la VRT, c’est une première!
Une fiction coproduite par la RTBF et la VRT, c’est une première! - D.R.

Il y régnait une effervescence inhabituelle, vendredi, dans les ruelles de Grez-Doiceau. Le village brabançon a l’habitude de voir s’installer, chaque vendredi, le marché hebdomadaire sur la place de l’église (place Ernest Dubois), mais un curieux va-et-vient de personnes, un ballet de véhicules et des emplacements de parking réservés laissaient à penser qu’il se passait quelque chose de spécial. Grez allait servir de décor, quelques heures plus tard et une fois la nuit tombée, à une nouvelle série événement, « 1985 ».

1985, comme la « dernière » année durant laquelle les tueurs ont sévi à travers tout le Brabant. Depuis 1982, ces criminels dont l’identité n’a à ce jour toujours pas pu être trouvée, ont semé la terreur aux quatre coins du Brabant wallon en poussant quelques pointes en Namurois, en Hainaut et en Flandre orientale.

Ces braquages sanglants resteront dans l’histoire de la Belgique comme l’une des périodes les plus noires du pays. Une période qui sera aussi celle d’une rupture de confiance entre la population et les forces de l’ordre. C’est ça, aussi, que veut raconter la série en huit épisodes, « 1985 », première fiction télé bilingue et coproduite par la RTBF et la VRT. Et rien que ça, c’est un événement…

Le tournage, qui réunit donc à la fois comédiens flamands et acteurs connus dans le sud du pays – parmi lesquels Yoann Blanc (la star de « La Trêve ») et Erico Salamone – a débuté cette semaine et devrait durer plusieurs mois, pour ne s’arrêter qu’en octobre de cette année.

Ailleurs en Wallonie

Après Grez-Doiceau, où l’équipe a trouvé ses lieux de tournage autour de l’église principale et dans le parc très arboré d’une maison de repos, d’autres communes brabançonnes accueilleront les comédiens et les nombreux figurants.

« 1985 », réalisé par Wouter Bovijn, déjà aux commandes de la série qui cartonne sur Netflix « The Twelve », prendra également pour décor dans les prochains mois et semaines, les villes d’Ecaussinnes, Le Rœulx, Nivelles (les tueurs du Brabant ont d’ailleurs été surnommés « la bande de Nivelles »), Braine-le-Comte, Genappe, Ohain Virginal, Rebecq, mais aussi Silly en Hainaut et Jambes dans le Namurois.

L’équipe fera également escale à Bruxelles et en Flandre pour conter l’histoire de trois amis qui fait écho aux tueries : deux jeunes quittent leur village pour la « capitale » afin de devenir gendarmes. Ils découvrent le métier de la manière la plus violente qui soit, au moment où des vols sanglants font trembler toute une partie de la Belgique. Le commandant de la gendarmerie est alors reconnu coupable de trafic de drogue et « une attaque est commise contre le major Vernaillen qui a mis l’affaire en lumière ».

C’est le point de départ de « 1985 ». Pour connaître la suite, il faudra s’armer de patience. La diffusion de la série n’étant prévue que début… 2023.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be