Abonnez-vous pour 1€

Fabian Rammeloo, patron d’une brasserie à Namur, dégoûté par l’attitude de la police venue contrôler son établissement: «Je me suis senti menacé»

Témoignage
Fabian, le patron.
Fabian, le patron. - D.R

Fabian Rammeloo, à la tête de la brasserie PhilFa, située dans la rue de Marchovelette à Namur, dit être dégoûté de l’attitude de la police venue contrôler son établissement.

Il nous explique sa mésaventure: « J’ai été contrôlé deux fois en deux jours, car j’ai mis des tables à l’intérieur », dit notre interlocuteur. « La première visite était jeudi. Une de mes tables de deux personnes se trouvait dans un petit sas à l’extérieur, donc un petit renfoncement. Cela me permet d’accueillir deux clients en plus et ceux-ci sont à l’abri comme sous les parasols. Mais la police considère que ce sas est à l’intérieur, car cette table n’est pas sous un parasol et donc que je ne respecte pas les règles. »

►► Le patron regrette le manque de dialogue avec un des agents: « Je me suis senti menacé »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be