Abonnez-vous pour 1€

Le patron de La Capitainerie à Liège condamné pour blanchiment en France: Dominique Van Avermaet a été libéré sous conditions

Dominique Van Avermaet a été libéré, vendredi dernier, par la cour d’appel de Versailles.
Dominique Van Avermaet a été libéré, vendredi dernier, par la cour d’appel de Versailles. - TVA

Dominique Van Avermaet a été libéré sous conditions, vendredi dernier, par le tribunal de Versailles. Le restaurateur liégeois était écroué à la prison de Bois d’Arcy située à quelques kilomètres à l’ouest de Paris, depuis le 14 mars dernier. Il avait été contrôlé, près de Paris, en dehors du couvre-feu, avec une importante somme d’argent dans le vide-poches de sa voiture alors que le montant maximum d’argent que l’on peut avoir sur soi en France est de 9.999€.

Dominique avait expliqué aux policiers qu’il revenait de Madrid où il avait participé à un tournoi de poker et où il avait gagné pas mal d’argent. Les enquêteurs et la justice française voyaient là des indices de blanchiment.

Dominique avait été jugé le 17 mars soit, 72 heures après son interpellation. Là, en première instance, il avait écopé d’une peine de prison de 3 ans ferme pour des faits qualifiés de blanchiment. Dans la foulée, son avocat liégeois, Me Philippe Zevenne, faisait appel du jugement.

►► Un nouveau procès, sur le fond du dossier, devrait donc se tenir avant la mi-juillet, devant la cour d’appel de Versailles.

►► La réaction d’Ingrid, l’épouse du restaurateur.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be