Abonnez-vous pour 1€

Malgré la crise sanitaire, l’Argentine confirme la tenue de la Copa America sur son sol

PhotoNews
PhotoNews

«  Nous avons convenu avec la Conmebol (la fédération sud-américaine de football, NDLR.) d’organiser la Copa America et nous allons le faire avec les restrictions d’usage », a dit le chef de l’Etat à la chaîne de télévision argentine C5N.

« Nous avons été consultés et nous avons dit oui. Avec toute l’attention requise. Ce sera une Copa America pour la télévision, il faut aussi le souligner », a ajouté M. Fernandez en référence aux rencontres qui se disputeront à huis clos. « Dans ces conditions, nous sommes disposés à remplir notre engagement. »

Un nuage d’incertitudes plane au-dessus de la Copa America 2021, dont le coup d’envoi doit être donné dans un mois, en raison de la hausse continue des contaminations en Amérique du Sud et des violentes émeutes qui secouent la Colombie, le pays co-organisateur.

L’Argentine traverse sa période la plus difficile depuis le début de la pandémie et comptait dimanche un total de 3,3 millions de cas et 70.552 décès.

La Conmebol a misé sur la vaccination de l’ensemble du monde du football professionnel en Amérique du Sud en répartissant les 50.000 doses de vaccin offertes par la société pharmaceutique chinoise Sinovac.

Pour l’instant, les villes désignées pour accueillir des rencontres sont Cordoba, Santiago del Estero, Mendoza et Buenos Aires pour l’Argentine. En Colombie, il s’agit de Barranquilla, Medellin, Cali et Bogota.

Le coup d’envoi de la Copa America sera donné le 13 juin avec un Argentine-Chili au stade Monumental de Buenos Aires. La finale est prévue le 10 juillet au Metropolitano de Barranquilla.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo