Abonnez-vous pour 1€

Journée mondiale contre l’homophobie: la Wallonie renforce son soutien aux maisons arc-en-ciel, «chacun doit pouvoir être lui-même»

Journée mondiale contre l’homophobie: la Wallonie renforce son soutien aux maisons arc-en-ciel, «chacun doit pouvoir être lui-même»
Belga

Ces nouveaux moyens leur permettront de répondre à l’accroissement des demandes liées à la crise sanitaire, d’assurer plus efficacement leurs missions et d’en envisager de nouvelles, comme la coordination des initiatives d’accueil d’urgence pour jeunes LGBTQI+.

Le gouvernement régional travaille par ailleurs, en collaboration avec toutes les entités du pays, sur un nouveau Plan d’Action Interfédéral (PAI) LGBTQI+ qui sera concrétisé en 2021, rappelle-t-il ce lundi, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’Homophobie, la Transphobie et la Biphobie.

Plusieurs objectifs stratégiques y seront intégrés tels que des soins de santé adaptés aux personnes LGBTQI+, le renforcement de leur sécurité, l’amélioration du bien-être de cette communauté ou la promotion de la diversité dans le monde du travail.

Dans cette perspective et à l’initiative de la ministre régionale de l’Egalité des chances Christie Morreale, la Wallonie consultera très prochainement les associations afin de recueillir leurs préoccupations en la matière et de proposer des mesures cohérentes répondant aux besoins du terrain.

« L’homophobie, la transphobie, la biphobie et la haine n’ont pas leur place dans notre société. Un homosexuel, un bisexuel ou un transsexuel ne cherche qu’à vivre normalement. Il ne bouscule personne qui souhaite vivre autrement. Dans notre société, chacun doit pouvoir être lui-même, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre. La vie de chacune et de chacun serait bien plus simple et plus sereine si nous étions plus tolérants et respectueux de l’autre », a de son côté commenté le ministre-président régional, Elio Di Rupo.

« J’entends également faire preuve de la plus grande fermeté au niveau international envers les gouvernements étrangers qui répriment les droits des LGBTQI+. Je l’ai fait en janvier dernier en fermant pour une durée indéterminée le poste diplomatique de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à Varsovie suite aux choquantes déclarations du président polonais. Je continuerai à agir en ce sens », a-t-il ajouté.

Symbole de l’engagement wallon, le drapeau arc-en-ciel a été hissé à l’Elysette et sur plusieurs autres bâtiments, en soutien à toutes les victimes de violences à l’égard des LGBTQI+.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be