Abonnez-vous pour 1€

Le jury est composé pour juger les présumés meurtriers de Sebastian à Laeken

Le jury a été composé.
Le jury a été composé. - Belga

Le corps de Sebastian Hurcewicz, un homme âgé de 29 ans, a été retrouvé le 11 mars 2017 au milieu d’un dépôt clandestin d’immondices, enroulé dans un tapis, au croisement de la rue Léopold I?? et de la rue Thys-Vanham à Laeken.

L’enquête de police a rapidement mené, grâce à un témoignage, à la découverte du lieu où la victime avait subi de multiples coups de couteau et de batte de baseball durant plusieurs heures, avant d’être jetée dans les immondices. Il s’agissait d’un immeuble de la rue Breesch, non loin de l’endroit de la découverte du corps. Le bâtiment a été perquisitionné et, dans l’un des appartements, les enquêteurs ont décelé de nombreuses traces de sang.

Ceux-ci ont ensuite entendu des habitants du quartier. Plusieurs d’entre eux ont raconté avoir entendu des cris provenant de l’appartement en question, durant la nuit du 10 au 11 mars. L’un d’eux a précisé que ce logement était occupé par plusieurs personnes provenant d’Europe de l’Est. Il a déclaré que, dans la matinée du 10 mars, il a vu en sortir un homme ensanglanté, qui avait l’air de tenter de se cacher.

L’enquête a tout d’abord mené à Kinga Poplawska et à son frère, Daniel Poplawski, qui occupaient l’appartement où le crime a eu lieu. La première a d’emblée expliqué aux policiers qu’une bagarre avait éclaté entre son frère ainsi que deux autres hommes et la victime. Ces trois derniers, ainsi que Monika Nazarczuk, petite amie de la victime, étaient hébergés chez Kinga Poplawska et Daniel Poplawski.

Plus tard, en septembre 2017, Lukasz Sredzinski a été arrêté après que Daniel Poplawski l’a reconnu, en prison, comme étant l’un de ceux qu’il avait hébergés. Lukasz Sredzinski venait d’être placé sous mandat d’arrêt pour d’autres faits.

Monika Nazarczuk et Hubert Mystkowski ont quant à eux été arrêtés en Pologne et extradés vers la Belgique, la première en avril 2018 et le second en août 2018. Ils ont été identifiés sur la base des renseignements donnés par les trois premiers suspects arrêtés, ainsi que sur la base d’images de vidéo-surveillance d’un magasin de nuit où les accusés sont allés acheter de l’alcool durant la nuit des faits, à proximité du lieu du crime.

Selon les différentes déclarations des accusés, Hubert Mystkowski était jaloux de Sebastian Hurcewicz parce qu’il était amoureux de Monika Nazarczuk. Une bagarre a alors éclaté entre eux, avant que les deux autres hommes, en particulier Lukasz Sredzinski, ne s’en mêlent. Tous étaient sous l’emprise de stupéfiants et d’alcool.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be