Un vrai déclic pour Julien Reintjens, l’ex-élu MR de Châtelet qui menaçait la police: «Je suis beaucoup mieux qu’avant d’aller à Bruxelles le 1er mai»

Il a démissionné de ses mandats et de son parti.
Il a démissionné de ses mandats et de son parti. - D.R.

Julien Reintjens avait provoqué un emballement médiatico-politique incroyable : quelques jours avant l’événement la Boum 2 au Bois de la Cambre, il avait appelé sur les réseaux sociaux à « casser du casque » et s’était affiché sur une photo impressionnante avec une hache (factice).

Quelques semaines plus tard, il a accepté de revenir avec du recul sur cet épisode…

« J’avais l’impression d’être devenu un terroriste, on voyait ma tête dans tous les journaux, presque autant que le militaire recherché… »

>> Mais aujourd’hui, il se sent « beaucoup mieux » qu’avant la Boum 2 : il s’explique.

>> Pour lui, toute cette histoire pourrait au final lui servir de déclic positif.

Notre sélection vidéo