Abonnez-vous pour 1€

Jean-François Gillet commente la défaite du Standard contre Ostende: «On comprend parfaitement le malaise des supporters…»

Jean-François Gillet commente la défaite du Standard contre Ostende: «On comprend parfaitement le malaise des supporters…»
Belga

Opposé au KV Ostende sur sa propre pelouse, le Standard a livré un parfait résumé de sa saison : avec un manque criant de justesse technique et de tranchant dans les deux rectangles.

Au coup de sifflet final, Nicolas Gavory analysait avec beaucoup de lucidité ce nouveau revers. « C’était un match à l’image de notre saison », explique-t-il au micro d’Eleven Sports. « Ça a été une année très compliquée avec beaucoup de hauts et de bas. Mais il faut faire encore plus, on en est bien conscients. On a concédé bien trop de buts dans cette deuxième moitié de saison. On a montré moins de solidité défensive et de rigueur, il faudra travailler sur ça la saison prochaine. »

Un prochain exercice qui verra Jean-François Gillet passer de l’autre côté de la ligne de touche. Le capitaine du soir, mis à l’honneur avant le coup d’envoi, prend officiellement sa retraite de joueur et intégrera le staff de Mbaye Leye en tant qu’entraîneur des gardiens de l’équipe première dès la reprise des entraînements. Alors, forcément, cette dernière rencontre de la saison avait une saveur particulière pour le Soumagnard. Qui aurait aimé terminer sa carrière sur une note un peu plus positive… « J’attendais plus de ce match, forcément », réagit le portier. « Je voulais bien terminer, mais on est tombé sur une excellente équipe d’Ostende. J’ai eu une longue carrière, et elle s’est clôturée de la pire des manières. C’est dommage, j’aurais préféré un autre final. D’autant plus que toute ma famille était présente, ce qui m’a fait énormément plaisir. Il y avait beaucoup d’émotions au coup d’envoi, à tel point que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans mon match ! Mais ce n’est pas grave, maintenant on va mettre les bouchées doubles pour préparer la saison prochaine. »

Une saison qui sera certainement sous le signe de la reconstruction pour le matricule 16. Mais le désormais ex-gardien prévient : il ne faut surtout pas se précipiter. « Il faudra de la patience, c’est certain. On a beaucoup de gamins avec du talent, ils sont sérieux et appliqués. Mais il faut leur laisser du temps. Ils vont faire des erreurs, ils ne seront pas au top après trois matches, ce qui est logique. Ce sera donc à nous à les accompagner et à les faire grandir. Avec l’aide, bien sûr de quelques mecs d’expérience pour les épauler. Mais je suis convaincu que le Standard est dans le bon avec ces jeunes, il y a un très bon travail effectué au niveau du centre de formation. »

Et, avant de se tourner vers un nouveau chapitre de sa vie, Jean-François Gillet avait quand même une pensée pour les fans liégeois. « Je comprends le malaise des supporters. Le Standard est un grand club, ils sont en droit d’attendre autre chose. Donc je comprends tout à fait leur déception après cette saison… »

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo