Eurovision: «Aucune consommation de drogue n'a eu lieu dans la Green Room, l'affaire est close», annoncent les organisateurs

Eurovision: «Aucune consommation de drogue n'a eu lieu dans la Green Room, l'affaire est close», annoncent les organisateurs

« Suite à des allégations de consommation de drogue dans la Green Room de la Grande Finale du Concours Eurovision, samedi 22 mai, l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER), à la demande de la délégation italienne, a procédé à un examen approfondi des faits, notamment en vérifiant toutes les séquences disponibles. Le chanteur du groupe Måneskin s'est volontairement soumis à un test de dépistage de drogues plus tôt dans la journée, dont le résultat a été jugé négatif par l'UER », peut-on lire sur le compte Twitter de l’Eurovision.

« Aucune consommation de drogue n'a eu lieu dans la Green Room et nous considérons que l'affaire est close », indiquent les organisateurs.

« Nous sommes alarmés par le fait que des spéculations inexactes conduisant à des "fake news" ont assombri l'esprit et le résultat de l'événement et ont injustement affecté le groupe. Nous souhaitons féliciter Måneskin une fois de plus et leur souhaiter un grand succès », ajoutent-ils.

Notre sélection vidéo