Abonnez-vous pour 1€

Une défaite mais de belles perspectives pour les Red Panthers

@Belga
@Belga

Ce dernier rendez-vous de Pro League revêtait une importance toute relative pour les Red Panthers qui affrontaient les redoutables Néerlandaises déjà sacrées vainqueurs de cette 2e édition de la compétition mondiale avant même leur dernière sortie (avec 8 succès en 11 rencontres). Toutefois, il s’agissait d’une répétition générale idéale face à la meilleure nation mondiale à 1 semaine seulement de leur entrée en matière au Championnat d’Europe d’Amstelveen face à l’Allemagne de Xavier Reckinger.

Les Belges ne se posaient pas de question et mettaient directement le nez à la fenêtre avec une première possibilité pour Alix Gerniers qui se heurtait sur la gardienne néerlandaise. L’entame de match était plutôt équilibrée mais les visiteuses prenaient tout de même l’avantage dès la 9e minute grâce à Marloes Keetels. Les Panthères tentaient de revenir au score et montraient beaucoup de bonne volonté dans les duels et la reconversion offensive. Elles obtenaient 2 p.c. mais ceux-ci n’inquiétaient pas réellement leurs adversaires du jour.

Après la pause, les Pays-Bas passaient à la vitesse supérieure et obtenaient rapidement 3 penalty. Mais la défense belge tenait le coup et le score restait inchangé. La Belgique tentait de développer son jeu mais elle se heurtait à la rigueur défensive des numéros 1 mondiales. Et à la 39e minute, Frederique Matla doublait l’avance des visiteuses sur stroke. Dans la foulée, les Néerlandaises inscrivaient le numéro 3 via Caia van Maasakker sur rebond de penalty. Ce 3e quart d’heure était réellement à oublier. Mais la Belgique réagissait et reprenait des couleurs. Charlotte Englebert obtenait une belle possibilité mais elle se heurtait à Anne Veenendaal, très autoritaire. La fin de la rencontre était un peu plus hachée même si les joueuses d’Alison Annan gardaient le contrôle sur les échanges.

Prendre confiance en ses capacités

« Ce n’est jamais simple d’affronter les Pays-Bas », précisait d’emblée Alix Gerniers à l’issue des débats. « Pour être honnête, je suis un peu déçue de la manière dont nous avons géré certains moments. Parfois on gagne la balle mais on n’y croit pas réellement alors que nous avions la possibilité de réaliser quelque chose. C’est parfois un peu frustrant mais bon on apprend tous les jours. Nous sommes bien plus en place au niveau de la structure et notre jeu défensif est bien plus consistant. Nous sommes prêtes pour l’Euro même s’il reste encore certaines petites choses à mettre en place avant dimanche prochain. Nous ne devons pas nous mettre trop de pression mais je pense sincèrement que nous pouvons réaliser quelque chose à Amstelveen. »

Lors du Championnat d’Europe, l’objectif principal des Red Panthers sera de valider son ticket pour la prochaine Coupe du monde. Mais avec les qualités et la mentalité affichées lors de ces 6 derniers mois, tous les espoirs sont permis pour ce groupe qui rêve de tourner définitivement la page des dernières désillusions.

Notre sélection vidéo