Abonnez-vous pour 1€

Les organisations de Grand Chelem soutiennent Naomi Osaka, victime de dépression

Les organisations de Grand Chelem soutiennent Naomi Osaka, victime de dépression
AFP

Les organisations des quatre tournois du Grand Chelem ont exprimé dans une déclaration commune leur soutien à Naomi Osaka (WTA 2). Lundi, la Japonaise de 23 ans a annoncé son retrait de Roland-Garros et a révélé qu’elle luttait contre la dépression depuis l’US Open 2018 et qu’elle prenait un peu de repos.

Le message a été signé par Jayne Hrdlicka (présidente de Tennis Australia), Gilles Moretton (président de la Fédération Française de Tennis), Ian Hewitt (président du All England Lawn Tennis Club) et Mike McNulty (président de la United States Tennis Association. « Au nom du Grand Chelem, nous souhaitons offrir à Naomi Osaka notre soutien et notre assistance de toutes les manières possibles, car elle s’éloigne du court. C’est une athlète exceptionnelle et nous attendons avec impatience son retour dès qu’elle le jugera approprié », a précisé le communiqué.

« La santé mentale est une question très difficile, qui mérite toute notre attention. Elle est à la fois complexe et personnelle, car ce qui affecte une personne n’affecte pas nécessairement une autre. Nous félicitons Naomi d’avoir partagé dans ses propres mots les pressions et les angoisses qu’elle ressent et nous comprenons les pressions uniques auxquelles les joueurs de tennis peuvent faire face. Alors que le bien-être des joueurs a toujours été une priorité pour les tournois du Grand Chelem, notre intention, avec la WTA, l’ATP et l’ITF, est de faire progresser la santé mentale et le bien-être grâce à de nouvelles actions. »

« Ensemble, en tant que communauté, nous continuerons à améliorer l’expérience des joueurs lors de nos tournois, y compris en ce qui concerne les médias. Le changement doit venir du prisme du maintien de règles du jeu équitables, quel que soit le classement ou le statut. Nous avons l’intention de travailler aux côtés des joueurs, des tournées, des médias et de la communauté du tennis au sens large pour créer des améliorations significatives. En tant que Grand Chelem, nous visons à créer la scène pour que les joueurs obtiennent les plus hautes distinctions dans notre sport », ont conclu les signataires.

Notre sélection vidéo