Edward Snowden, cet informaticien condamné à l’exil

Edward Snowden, cet informaticien condamné à l’exil
Pathé

Lanceur d’alerte ? Ce terme est entré dans nos vies en 2010. La divulgation de communications secrètes par le site WikiLeaks jetait un froid dans les relations diplomatiques internationales et donnait en pâture le nom de Julian Assange, tête pensante de l’organisation.

La même histoire est arrivée à Edward Snowden en 2013. Cet informaticien et analyste américain, contractuel auprès de la CIA et de la NSA, s’est retrouvé accusé de haute trahison pour avoir divulgué au « Guardian » et au « Washington Post » des informations classées top-secret.

Contraint à l’exil à Moscou, il y est aujourd’hui un résident permanent. Il n’est pourtant pas un espion à la solde de la Russie. Il se définit comme un citoyen qui a fait son devoir en dénonçant les violations des droits de l’homme commises par le gouvernement américain au nom de la lutte antiterroriste. En contant son histoire dans « Snowden », en première télé aujourd’hui, Oliver Stone fait œuvre utile et captivante, et donne à Joseph Gordon-Levitt un de ses plus beaux rôles.

« Snowden », 6 juin 2021, 20h, Club RTL.

Notre sélection vidéo