Abonnez-vous pour 1€

Trois joueurs vont faire leur grand retour au Standard dans les prochains jours

Trois joueurs vont faire leur grand retour au Standard dans les prochains jours

Début de la préparation rime souvent avec retour des joueurs prêtés. Au Standard, ils seront trois à venir montrer à nouveau leur bouille au centre d’entraînement après avoir été montrer leur valeur sous un autre blason. Enfin, après avoir essayé en tout cas. Car, que ce soit Felipe Avenatti, Aleksandar Boljevic ou Denis Dragus, aucun n’a vraiment convaincu…

Envoyé en prêt chez les voisins eupenois, Boljevic est certainement celui qui s’est le plus illustré. Même si cela reste un bien grand mot au vu de ses prestations… Titularisé à sept reprises et monté deux fois au jeu, le Monténégrin a délivré deux assists, les deux face à Charleroi lors de la dernière journée de la phase classique du championnat. Un bilan toutefois bien trop maigre comparé aux attentes placées en lui. Comme au Standard, l’ailier a cruellement manqué d’efficacité, que ce soit devant le but ou même dans ses dribbles.

Prêté à l’Antwerp pour soulager un peu le vieillissant mais toujours aussi efficace Dieumerci Mbokani, l’Uruguayen n’a jamais réussi à s’imposer à la pointe de l’attaque anversoise. Il n’a pris part qu’à huit petites rencontres, disputant en tout et pour tout 286 minutes… Avec un bilan peu reluisant : une rose plantée (en Europa League, face aux Glasgow Rangers, tout de même) et une passe décisive. Un total qui ne jouera évidemment pas en sa faveur dans l’esprit de Mbaye Leye, qui pourrait à nouveau l’envoyer dans le noyau Espoirs, où il était déjà avant d’être prêté, en attendant de lui trouver un nouveau port d’attache. Noyau Espoirs qui compte toujours dans ses rangs un certain Obbi Oulare, mis de côté au même moment que l’ancien de Courtrai. À la différence que le Belge de 25 ans avait décidé de décliner les différentes offres de prêt en provenance de D2 anglaise et de D1 hollandaise, estimant qu’il pouvait encore prouver sa valeur au coach qui venait d’arriver, Mbaye Leye. Sans succès, visiblement, puisqu’on n’a plus entendu parler du puissant attaquant depuis…

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne Boljevic, Avenatti et Oulare, qui ont toujours un contrat les liant au matricule 16 jusqu’en juin 2023, le Standard devra trouver une solution assez rapidement. Devenus indésirables en bord de Meuse il y a quelques mois, il y a très peu de chances de voir la direction changer d’avis à leur sujet dans les prochaines semaines. Les dirigeants rouches devront donc leur trouver un nouveau port d’attache, et ce de la manière la plus rentable possible pour le club liégeois qui, vu sa situation financière délicate, ne peut pas se permettre de continuer à payer les salaires de joueurs qui ne s’entraînent même plus avec le noyau professionnel…

Pour Denis Dragus, par contre, la situation est quelque peu différente. Recruté en 2019 par Michel Preud’homme et son staff (pour presque deux millions, tout de même !) en vue de préparer l’avenir, le jeune Roumain, sous contrat jusqu’en 2024, n’a joué que treize petites minutes avec la vareuse rouche sur le dos, avant d’être envoyé en prêt à Crotone. Mais, là non plus, l’attaquant de 21 ans n’a pas convaincu, ne prenant part qu’à neuf rencontres, sans inscrire le moindre pion. De retour à Sclessin, Mbaye Leye et son staff pourraient toutefois être tentés de lui donner une seconde chance, ne serait-ce que pour voir si son aventure italienne lui a apporté un peu d’expérience. Réponse dans les prochaines semaines…

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo