Abonnez-vous pour 1€

«Une consultation santé après vaccination»: attention si vous avez reçu un appel de l'un de ces numéros, ne rappelez surtout pas !

Ne rappelez pas n’importe qui!
Ne rappelez pas n’importe qui! - Belga (illustration)

On connaît tous les numéros de téléphone surtaxés : ils permettent de contacter le service d’aide de certaines sociétés, de participer à des concours… Mais ils coûtent quelques centimes ou quelques euros la minute de plus qu’un coup de fil traditionnel. Un montant qui peut vite faire grimper la facture téléphonie à la fois du mois ! Même s’il arrive rarement de les utiliser, le principe a de quoi faire râler…

Mais aujourd’hui, le problème va plus loin. Alors qu’il existe de moins en moins de numéros surtaxés, certains petits malins s’en servent pour prendre l’argent des braves gens. Comme l’explique RTL Info, désormais, des arnaqueurs passent des coups de fil à des inconnus avec ces fameux numéros. Peu après avoir décroché, l’appel est coupé. L’idée étant que la personne rappelle le numéro surtaxé et du coup, donne son argent à ses escrocs.

Parfois, le numéro vient carrément de l’étranger ! « Depuis 24h, je reçois plusieurs coups de fil en provenance d’Espagne. Il s’agit à chaque fois de numéros de téléphone différents, tous commençants par +34 902. À chaque fois, une ou deux sonneries, puis ça raccroche… Probablement pour nous inciter à rappeler ce numéro surtaxé », a, par exemple, témoigné Julien, qui a vite compris ce stratagème. En effet, on rappelle une fois, ou deux, et c’est déjà quelques euros de perdu. Parfois, on tombe sur une boîte vocale qui demande de patienter et pendant ce temps, on paye...

Mais il y a encore pire ! Certains arnaqueurs se servent de la crise sanitaire pour escroquer d’innocentes personnes, comme Maryvonne, de Jambes (Namur), qui témoigne. « Une personne m’a téléphoné pour me demander de téléphoner au 090/75-55-77  » pour « une soi-disant consultation santé après vaccination ». Mais la Jamboise ne s’est pas laissée berner ! « Comme je n’appelais pas, elle a réinsisté jusqu’au moment où je lui ai dit que c’était une arnaque ! »

Comment ça fonctionne ?

Il existe des sociétés qui proposent ce genre de numéros payants à d’autres sociétés, qui peuvent donc s’en servir pour leurs arnaques. Dans le cas de Maryvonne, le numéro payant était belge, mais utilisé par une société française, Yooth Information Technology s.a.r.l, qui prenait 2 € par minute que chaque appel ! Cette société a déjà eu des problèmes avec la justice. Elle a été accusée « d’acquisition de clients agressive et trompeuse par téléphone au nom d’un cabinet de voyance ». On peut donc imaginer qu’elle ait trouvé une nouvelle façon de rouler les gens pour gagner de l’argent… Mais cela n’a pas été prouvé et souvent, ce type de société est très bien préparée pour éviter d’être démasquée par les enquêteurs…

Donc soyez très vigilants ! Si vous ne connaissez pas le numéro qui vous appelle, ne rappelez pas, et surtout si l’appel vient de l’étranger ou utilise un préfixe inhabituel !

Notre sélection vidéo