« Top chef 2021 », épisode 17 : les deux finalistes de la saison sont…

Vidéos
« Top chef 2021 », épisode 17 : les deux finalistes de la saison sont…
RTL/M6 Captures d’écran

Comme chaque semaine, Ciné-Télé-Revue vous propose un récapitulatif des moments les plus marquants de cette douzième saison de « Top Chef ».

L’agneau dans tous ses états

Demi-finale, épisode 2. Pour cette étape cruciale de l’aventure, les candidats doivent, à tour de rôle, imposer un défi personnel aux autres cuistots… tout en y participant également. Si le chef à l’origine du challenge remporte son épreuve, il ne reçoit aucun point et empêche ses concurrents d’en décrocher un. En revanche, si l’un de ses adversaires parvient à le dépasser, il empoche ce point bonus tant espéré.

La semaine dernière, les trois demi-finalistes avaient chacun remporté un point. Tout s’est donc joué sur le défi de Matthias, qui a demandé à ses concurrents de travailler un produit de A à Z : un agneau de lait. Le but du petit protégé de Philippe Etchebest ? Barrer la route de ses adversaires et les empêcher de gagner un point supplémentaire.

Le demi-finaliste de la brigade bleue partait très confiant sur cette épreuve, contrairement à Mohamed et surtout, Sarah, fan de cuisine végétale et peu adepte des techniques de boucherie. Qu’à cela ne tienne, la jeune Nantaise est tout de même parvenue à sortir un plat à son image, avec un côté très herbacé et frais, qui a satisfait les juges Michel Sarran et Olivier Nasti (chef doublement étoilé, Meilleur Ouvrier de France et spécialiste de l’agneau). Mohamed, lui, a été complimenté sur la cuisson de sa viande et la délicatesse de ses épices. « Une assiette engagée, généreuse et gourmande », pour reprendre les mots du chef Sarran. Quant à Matthias, il s’est surpassé avec une palette de cuissons hyper variée. Les juges ont aussi pointé son pesto, « le point fort » de son plat. En résumé, la victoire finale s’est jouée dans un mouchoir de poche.

Les chefs en mode talk-show

Avant le verdict, les candidats ont eu l’occasion de découvrir des petits messages de leurs proches et des chefs-invités de cette saison, mais aussi de faire le point sur leur parcours avec les coaches. Mohamed a ainsi évoqué sa jeunesse compliquée et les moqueries de ses amis à sa cheffe Hélène Darroze. « Il y a toujours eu plus de gens qui ne croyaient pas en moins que l’inverse », a-t-il confié, très ému.

Sarah s’est ensuite exprimée sur son manque de confiance en elle, qu’elle a su combattre au fil de la compétition. Paul Pairet a également avoué lui avoir mis un rouge lors des premières sélections, mais ne pas s’être trompé au moment de choisir une nouvelle recrue, en cours de saison (rappelons que Sarah faisait initialement partie de l’équipe d’Hélène Darroze).

Et enfin, Matthias est revenu sur son passé dans le concours et plus particulièrement sur sa première épreuve, durant laquelle il avait tapé dans l’œil de Philippe Etchebest.

Mohamed et Sarah, au sommet !

Après cet instant « talk-show » un peu longuet, les trois demi-finalistes ont pu découvrir les résultats de cette demi-finale. Mohamed, Sarah et Matthias ont dû soulever une cloche, sous laquelle se trouvait une pastille de couleur. Le vert symbolisait la victoire, l’orange le ballotage, et le rouge l’élimination.

Seul Mohamed est parvenu à obtenir une pastille verte. Arrivé premier sur l’épreuve de Matthias, un point supplémentaire lui a tout naturellement été accordé. Face aux deux points de Mohamed, Sarah et Matthias n’ont pas su faire le poids et ont chacun reçu une pastille orange (Matthias étant deuxième sur son épreuve ; Sarah, troisième).

Règle terrible : leur sort a été suspendu à l’appréciation de Michel Sarran ! A l’aveugle, le chef a dû se baser sur leurs trois assiettes respectives pour les départager. Et c’est « la créativité sans limite » de Sarah qui a été récompensée ! C’est la première fois en cinq ans qu’une femme disputera la finale. Un exploit pour la petite protégée de Paul Pairet… mais une lourde déception pour Matthias et le chef Etchebest qui, comme l’année dernière, loupe l’ultime étape de cette aventure. Rappelons qu’en 2020, la finale avait déjà vu s’opposer un Rouge et un Mauve. L’histoire se répète cette année. Mais la cheffe Hélène Darroze arrivera-t-elle, de nouveau, à battre la brigade de Paul Pairet ?

Exceptionnellement ce jeudi 10 juin...

Un face à face exceptionnel attend deux candidats que tout oppose : Sarah et sa cuisine bistronomique et végétale vs. Mohamed et sa cuisine de palace, où la technique se met au service de l’émotion. Les deux finalistes devront réaliser un menu entrée-plat-dessert pour 70 convives et les quatre chefs de brigade. Alors qui sera le grand gagnant de « Top Chef 2021 » et remportera les 100 000 euros    ? Réponse exceptionnellement ce jeudi 10 juin à 20h25 sur RTL-TVI.

Notre sélection vidéo