«Affaire conclue»: la vente record à 127 000€, une arnaque? L’acheteur de l’émission Damien Tison répond aux critiques

«Affaire conclue»: la vente record à 127 000€, une arnaque? L’acheteur de l’émission Damien Tison répond aux critiques
Captures d’écran France 2

Ce mardi 8 juin, France 2 proposait un numéro spécial de son émission phare « Affaire conclue » tourné au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, non loin de Paris. Experts et acheteurs emblématiques s’étaient donné rendez-vous, comme Caroline Margeridon, Damien Tison, Diane Chatelet, François-Xavier Renou, Anne-Catherine Verwaerde, Paul Azzopardi, Stéphane Vanhandenhoven.

Face à eux, une brochette de marchands, de collectionneurs et d’antiquaires, dont Benoit Charraudeau. C’est lui qui est reparti avec le miroir de l’artiste Line Vautrin pour la coquette somme de 127 000€, alors qu’il avait été acheté 150€ par Coralie, une des vendeuses de la soirée.

Pour voir la séquence c’est juste ici.

Un montant jamais vu dans l’émission, et qui a fortement étonné les internautes, qui se sont exprimés en masse sur Twitter, dénonçant un « trucage », une « honte », ou encore une manipulation de la production pour faire le buzz.

Damien Tison, acheteur connu de l’émission présentée par Sophie Davant a réagi à ces accusations auprès de nos confrères de Télé-Loisirs : « La notion de ’juste prix’ est assez variable dans notre métier. On ne sait jamais vraiment à quel prix on va revendre. Dans le cas précis de Line Vautrin, sa cote est ascendante… Et il peut y avoir aussi un effet Affaire conclue, alors… »

Il avoue également que lui et Benoit Charraudeau se sont enflammés, poussés par l’orgueil : « Cela m’arrive aussi sur le plateau de la quotidienne ou dans les salles de ventes. Cela fait partie du jeu et de l’adrénaline ces enchères. Parfois, on se laisse un peu emporter. Mais il y a une part d’instinct également. À chaque fois que j’ai dépassé mon budget initial, je m’y suis finalement bien retrouvé par la suite auprès de ma clientèle, alors… »