Abonnez-vous pour 1€

Assises de Mons: le procès d’Alain Brondelet débute avec un juré en moins

L’accusé et la victime, à droite. Patrick a succombé à ses blessures.
L’accusé et la victime, à droite. Patrick a succombé à ses blessures.

Le 11 avril 2019, une violente bagarre éclate entre Alain Brondelet et Patrick Candaten, deux hommes qui habitaient dans le même immeuble situé le long de la rue de la Petite boucherie, dans le centre de Mons. La scène s’est déroulée devant deux témoins, deux jeunes garçons qui aidaient le duo à faire des travaux dans l’appartement : le neveu de la victime et un ami. Patrick Candaten a succombé à ses blessures.

Alain Brondelet, qui était sous probation après avoir été condamné par le tribunal correctionnel, a été arrêté le lendemain à son retour à Mons.

Le procès est présidé par Adrien Van der Linden d’Hoogvoorst, conseiller à la cour d’appel. Marc De Brackeleer représente, lui, l’accusation. La défense de M. Brondelet est elle assurée par Me Jérémie Berger et Me Gwenaëlle Batistelli du barreau de Mons.

Hospitalisé

Une partie civile, proche de la victime, est présente mais aucun avocat ne la représente.

Un juré fait défaut car il a dû être hospitalisé en urgence, selon la cour. Le jury est maintenant d’une parité parfaite.

Ce jeudi, l’avocat général lira l’acte d’accusation et le président interrogera l’accusé dans la foulée dans le cadre de l’instruction d’audience. Les enquêteurs et le juge d’instruction seront attendus jeudi après-midi.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be