Abonnez-vous pour 1€

Le variant indien inquiète les experts, il pourrait devenir dominant en Belgique après les récents assouplissements: «Restez sur vos gardes»

Le variant indien inquiète les experts, il pourrait devenir dominant en Belgique après les récents assouplissements: «Restez sur vos gardes»
Photonews

Avec les derniers assouplissements entrés en vigueur, qui laissent enfin entrapercevoir la fin de ce long tunnel nommé Covid, les experts tiennent à remettre les choses au clair. Ce n’est pas parce que tout semble aller mieux qu’il faut se relâcher. Le variant indien continue de faire peur et continue aussi de tuer. Ils craignent qu’il ne devienne dominant dans notre pays après ces assouplissements, faisant complètement de l’ombre au variant britannique.

« Au cours des deux ou trois dernières semaines, nous avons détecté plusieurs introductions de cette variante indienne, dite delta, dans notre pays », déclare Emmanuel André, responsable du laboratoire de référence pour le coronavirus à l’UZ Leuven, au Nieuwsblad. « Il s’agit principalement des voyageurs qui ont été testés positifs à leur arrivée dans notre pays. Mais nous avons également détecté quelques foyers locaux, notamment dans des homes. »

Les chiffres montrent la proportion de ce variant grimpe rapidement en Belgique. La prudence reste de mise, malgré un taux d’hospitalisation et de décès encourageant.

« Nous le voyons venir depuis un certain temps », déclare le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt et KU Leuven). « Il est clair que la tendance est lancée. Les derniers chiffres nous mettent face à la réalité. »

Vu les chiffres, les experts prédisent que le variant sera dominant « d’ici juillet. ». Inquiets, certes, mais la grande différence avec 2020 c’est que nous avons maintenant un taux de vaccination beaucoup plus élevé. « Par conséquent, nous espérons que nous ne verrons pas une forte augmentation des admissions à l’hôpital. Je suis optimiste quant à la possibilité d’éviter une autre grosse vague. » explique Tom Wenseleers (KU Leuven)

Selon Emmanuel André, moins de voyages dans les zones à risque et le respect de tous les gestes barrières ainsi que les tests devraient ralentit une possible domination du variant. « Plus nous gagnerons du temps, plus il y aura de personnes complètement vaccinées. » C’est une solution pour éviter un nouveau confinement.

Enfin, le virologue Steven Van Gucht de Sciensano, explique « que les personnes qui se retrouvent à l’hôpital gravement malades sont généralement non-vaccinées ou avec seulement une seule dose. « Tant que l’on n’est pas totalement vacciné, il est important d’être prudent et de respecter les règles de base. Sinon. Surtout maintenant que de nombreux assouplissements ont été mis en œuvre, c’est d’autant plus important que le nombre de contacts augmente de manière sensible. « Restez sur vos gardes ». « La campagne de vaccination est loin d’être terminée ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be