Leurs enfants sont des tueurs, ils racontent ce qu’ils n’auraient jamais cru possible

Leurs enfants sont des tueurs, ils racontent ce qu’ils n’auraient jamais cru possible
@ Final Cut for Real

Depuis 1970, les États-Unis ont connu 1677 tueries en milieu scolaire, causant 598 morts et 1626 blessés. La plupart des auteurs étaient des mineurs qui vivaient toujours chez leurs parents. Jeff, Clarence et Sue ont en commun d’avoir vécu ce genre d’horreur. Leurs enfants, apparemment sans histoire, ont un beau jour tiré à bout portant sur leurs professeurs et leurs camarades.

Le fils de Sue n’est autre que le coauteur de la fusillade de Columbine, en 1999. Il s’est suicidé après le massacre. Comme les autres, elle a traversé le chagrin, la honte, le harcèlement, la culpabilité d’avoir engendré un monstre. Son cerveau a tourné en boucle pour retrouver l’élément déclencheur de cette folie meurtrière, pour comprendre comment elle n’avait rien vu venir.

Avec beaucoup de pudeur et de dignité, en évitant le jugement, ce documentaire explore le thème de l’amour filial, la question des responsabilités, les amitiés toxiques qui mènent à l’irréparable. Un point de vue rarement abordé qui reste malheureusement toujours d’actualité.

« Parents de tueurs », 17 juin 2021, 23h05, la Une.

Notre sélection vidéo