Ambiance sous haute tension dans les rues de Charleroi après le match Italie-Turquie: «Nous nous sentions traqués»

Les Italiens ont laissé éclaté leur joie.
Les Italiens ont laissé éclaté leur joie. - Jean-Claude Hérin

Des voitures qui klaxonnent et des supporters de foot heureux… C’est le scénario classique en cas de victoire. Sauf que, dans le cas du match pour la Coupe d’Europe qui opposait, vendredi soir, l’Italie à la Turquie, les mouvements de foule étaient scrupuleusement observés par les policiers, en raison des mesures sanitaires en cours.

Vers minuit, plus de 150 supporters, dont certains torse nu et un drapeau italien à la main, ont véritablement investi l’entre-deux-villes.

>> Une personne plaquée au sol et emmenée dans une fourgonnette : les policiers étaients présents en nombre ce vendredi soir (photos)

>> Des écrans géants dans les bars ont permis au public de suivre le match en direct !

Notre sélection vidéo