Abonnez-vous pour 1€

La police fouille pour de la pédopornographie chez Jody à Monceau-sur-Sambre et découvre un fusil mitrailleur: «Je m’ennuyais pas mal à l’époque»

La police perquisitionnait pour des images pédopornographiques et est tombée sur un fusil mitrailleur...
La police perquisitionnait pour des images pédopornographiques et est tombée sur un fusil mitrailleur... - D.R.

Les faits remontent à octobre 2019. Jody les relate sur un mode assez tranquille : « Je m’ennuyais pas mal à l’époque. Je consommais de la cocaïne et j’allais sur des sites pour rencontrer des gens, pour parler, parfois toute la nuit. C’est comme ça que je suis tombé sur ces deux images. Je les ai envoyées à un pote pour lui montrer. »

« Puis, mon facebook a été coupé… et je me suis dit que j’avais fait une connerie. Et ensuite, un jour, la police est venue chez moi pour perquisitionner. C’est comme ça qu’ils ont trouvé une carabine à verrou, un fusil mitrailleur et 670 cartouches. Tout cela appartenait à mon oncle Henry qui était dans l’armée. Quand il est décédé, j’ai récupéré deux ou trois trucs chez lui. Mais je ne me suis jamais servi des armes, je les ai mises dans une armoire, c’est tout ».

La froideur apparente du prévenu a fait bondir le substitut Vervaeren  : « Regardez, c’est une vraie petite fille, là ! »

► Selon la défense, le prévenu a bien changé depuis cette époque : voici ce qu’elle plaide

Notre sélection vidéo