Abonnez-vous pour 1€

Après un mois de cavale, des criminologues mettent en garde à propos de Jürgen Conings: «Il pourrait changer de cible», voici ce qu’il pourrait viser!

Mort? Non! Plus vraisemblablement planqué à l’étranger.
Mort? Non! Plus vraisemblablement planqué à l’étranger. - D.R.

Qu’a pu devenir Jürgen Conings ? Reste-t-il dangereux ? Quelles sont ses (nouvelles) cibles ? Cette traque faisait-elle partie du scénario ?

Les criminologues de l’ULiège, Michaël Dantinne et Pierre Thys, tous les deux membres du Centre d’étude sur le terrorisme et la radicalisation (CETR), nous ont livré leurs hypothèses. Et elles ne sont pas très rassurantes...

>> Est-il toujours en vie ? Pourrait-il se rendre ? Où se cache-t-il ? Nos experts analysent la traque de Jürgen Conings.

Les enquêteurs prêtent à Jürgen Conings l’intention de tuer le virologue Marc Van Ranst ou d’attaquer une mosquée. Ses plans pourraient-ils changer, avec le temps ? « Les fêtes où défilent des hommes politiques et des ministres, représentent des cibles de choix », répond le criminologue Pierre Thys. « En tant qu’extrémiste de droite, il peut viser un rassemblement religieux (musulman, juif) ou une cérémonie belge, comme la fête de la Communauté flamande ou même... la Fête nationale du 21 juillet  ! »

>> Faut-il craindre pour la Fête nationale  ?

>> L’inspection militaire pointe plusieurs manquements au sein du Service Général du Renseignement et de la Sécurité...

Notre sélection vidéo