Abonnez-vous pour 1€

Euro 2020 : portés par un grand De Bruyne, les Diables rouges renversent le Danemark et se qualifient pour les 8es (1-2, vidéos)

Vidéos
Euro 2020 : portés par un grand De Bruyne, les Diables rouges renversent le Danemark et se qualifient pour les 8es (1-2, vidéos)
Reuters

La Belgique s’est imposée 1-2 contre le Danemark, jeudi soir au Parken Stadium de Copenhague. Ce match du groupe B de l’Euro, marqué par l’émotion après le malaise de Christian Eriksen, a vu la Belgique être menée et largement dominée en première mi-temps mais malgré tout valider son ticket pour les huitièmes de finale.

C’est avec Jason Denayer à la place de Dedryck Boyata, pourtant auteur d’un match abouti contre la Russie, que le match a débuté.

Peut-être galvanisés par le malheur de leur maître à jouer, les Danois ont débuté pied au plancher. Il leur a d’ailleurs fallu moins de 120 secondes pour prendre les devants. Profitant d’une mauvaise relance dans l’axe de Denayer, dans les pieds de Pierre-Emile Hojbjerg, Yussuf Poulsen a vu son tir croisé terminer sa course dans les filets de Thibaut Courtois (1-0, 2e).

Survolté, le public de Parken a vu ses protégés à faire le siège de la surface belge. Imprécise et fébrile, l’équipe belge a concédé de nouvelles occasions signées Joakim Maehle (5e) et Daniel Wass (6e). À la 10e minute, le stade et les joueurs ont arrêté le jeu pendant 60 secondes pour rendre hommage à Eriksen.

Avec le Barcelonais Martin Braithwaite très remuant, le Danemark a continué à faire mal à la Belgique, en procédant notamment dans le dos de la défense. À la 30e minute, les Danois ont déjà tiré 7 fois au but, contre une seule tentative belge, inoffensive.

Profitant de l’apathie belge, Mikkel Damsgaard s’est faufilé dans l’arrière-garde belge pour s’ouvrir une fenêtre de tir mais sa tentative n’a pas trouvé le cadre (35e).

Simon Kjaer, acteur majeur de la réanimation rapide d’Eriksen samedi dernier, a parfaitement muselé un Romelu Lukaku totalement privé de ballons. Dans une ambiance survoltée, qui avait assurément manqué à tous les amateurs de football depuis un an et demi, le Néerlandais Björn Kuipers a renvoyé les acteurs au vestiaire.

Conscient de devoir bousculer les choses, Martinez a injecté Kevin De Bruyne à la mi-temps. Trouvé dans la profondeur par ’KDB’, Lukaku a remis à De Bruyne qui, après un crochet, a intelligemment donné en retrait à Thorgan Hazard. Seul au petit rectangle, il a fusillé Kasper Schmeichel et remis les équipes à égalité (1-1, 55e).

Avec les entrées au jeu d’Eden Hazard et d’Axel Witsel, de retour cinq mois à peine après sa grave blessure, les Belges ont définitivement sorti la tête de l’eau. Transfigurant le jeu noir-jaune-rouge, De Bruyne a donné l’avantage aux siens à l’issue d’un beau mouvement collectif amorcé par Lukaku et ponctué par une combinaison entre les frères Thorgan et Eden Hazard (1-2, 70e).

Les Danois n’ont pas abdiqué et Braithwaite a d’abord inquiété Courtois (75e) avant d’obliger Alderweireld à un retour salvateur (76e). Danois le plus dangereux, Braithwaite a battu Courtois mais a vu sa tête heurter la transversale (87e).

Malgré un dernier rush danois, la Belgique a mis le pied sur le ballon dans les arrêts de jeu pour s’assurer la victoire.

Avec six points, les Diables sont premiers de leur groupe devant la Russie et la Finlande (3). Les Danois ferment la marche (0). Il faudra un point à la Belgique lundi contre les Finlandais pour s’assurer de la première place.

Les Diables rentreront en Belgique dans la foulée de la rencontre, retrouvant dès ce jeudi soir le centre national de Tubize. L’équipe nationale devait initialement se rendre directement à Saint-Pétersbourg pour préparer au mieux le duel de lundi contre la Finlande (21h). Mais les conditions d’entraînements et de sécurité, liées au coronavirus, ont bousculé l’agenda. La délégation belge effectuera même son dernier entraînement à Tubize dimanche matin et arrivera sur les bords de la Neva en fin d’après-midi.

Lundi, la Belgique défiera la Finlande au Stade Krestovski (21h). Les Finlandais, après une victoire contre le Danemark (0-1) et une défaite sur le même score contre la Russie, comptent 3 unités au compteur. L’autre match du groupe, entre le Danemark et la Russie, se jouera simultanément à Copenhague.

Foot amateur et chez les jeunes