Abonnez-vous pour 1€

«Inefficacité terrible», «Une cure d’humilité»: la presse française réagit au partage des Bleus en Hongrie

Vidéo
AFP
AFP

Surprise à Budapest : la France a trébuché samedi à l’Euro contre la modeste Hongrie (1-1) et devra attendre son troisième match pour valider leur place en huitièmes.

« Les Bleus à petits pas », titre L’Equipe après cette contre-performance des Bleus. « Entre deux chocs contre l’Allemagne et le Portugal, mercredi, ce match contre la Hongrie était censé être le plus abordable, celui qui devait permettre à la France d’assurer déjà sa qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro. Rien n’a pourtant été facile dans la fournaise de Budapest. Secoués, bousculés par des Hongrois galvanisés devant leur public, les Français ont eu le ballon et les occasions pour éteindre cet enthousiasme impressionnant, mais leur première période a été gâchée par une inefficacité terrible. »

Pour Eurosport France, la France « évite le pire » avec ce « partage des points comme une piqûre de rappel pour les champions du monde ». « Les Bleus étaient prévenus mais ils ont failli tomber dans le piège. Dans la chaleur d’une Puskás Aréna incandescente, les hommes de Didier Deschamps ont évité un faux pas fâcheux, mais n’ont pas su dompter la furia hongroise. »

Un « nul frustrant » écrit RMC Sport sur son site web. « Accrochés par une vaillante équipe de Hongrie (1-1), et maladroits offensivement, les Bleus ne sont pas encore qualifiés pour le prochain tour », poursuit le média français qui pointe le « manque de précision » des joueurs de Didier Deschamps.

Le Parisien estime que « les Bleus sont loin du compte ». « Les champions du monde ont concédé le nul contre la vaillante équipe hongroise, supposée la plus faible de la poule. Ce n’est pas bête une douche froide par ces temps de canicule hongroise mais ce n’était pas l’idée ni le bon moment. Les Bleus sont passés à côté en perdant le combat défensif et en saccageant ses belles occasions offensives. Dans le bruit et la fureur d’une jauge pleine vociférant, avec des kops se répondant de chaque côté et au milieu quelques supporters français pour couvrir les décibels, l’équipe de France a été abandonnée par quelques hommes forts de France-Allemagne (1-0). »

Enfin, pour So Foot, la France a été « étouffée » par la Hongrie dans ce duel. « Didier Deschamps avait sorti l’artillerie lourde pour aller chercher la qualification, mais elle lui a surtout permis de sauver l’essentiel face à une équipe hongroise intrépide et profitant de la moiteur des pieds français. Un match qui aura au moins le mérite de rappeler aux champions du monde que rien n’est jamais acquis. Dans une atmosphère suffocante, les hommes de Didier Deschamps ont été secoués comme rarement. La faute à la vaillance de la Magyarorszàg, mais aussi à des joueurs qui se sont liquéfiés face à la pression imposée. Et si Antoine Griezmann a réussi à arracher le point du nul, ce séjour à Budapest ressemble déjà à une vraie cure d’humilité. »

Notre sélection vidéo