Abonnez-vous pour 1€

«Les Belges vont vite rentrer chez eux manger des frites»: le présentateur de l’Equipe du Soir réagit après avoir «froissé» les Belges

«Les Belges vont vite rentrer chez eux manger des frites»: le présentateur de l’Equipe du Soir réagit après avoir «froissé» les Belges

Ce dimanche, dans l’émission « L’Equipe du Soir », un « duel » opposait Guillaume Dufy à Nabil Djellit sur la question suivante : « L’Italie est-elle l’équipe de ce premier tour de l’Euro ? ».

Si la réponse est « oui » pour le premier cité, le journaliste de l’Equipe Nabil Djellit estime lui que c’est la Belgique qui a été l’équipe la plus impressionnante (le match contre la Finlande n’avait pas encore été disputé, NDLR). « 3-0 en Russie sans ses meilleurs joueurs, puis ils ont renversé le match au Danemark avec Lukaku et De Bruyne qui n’ont pas leur équivalent […] S’il y a une équipe qui m’a impressionnée c’est la Belgique », a-t-il expliqué.

Amené à départager les deux chroniqueurs, Didier Roustan a ensuite pris la parole : « Avec l’Italie c’est toujours délicat, car on peut froisser […] Ils sont très fragiles ». Ce à quoi le présentateur Olivier Ménard a répondu : « On a froissé les Belges », en faisant référence aux nombreux articles liés aux propos des chroniqueurs : « On a froissé les Belges, on a froissé les Italiens, et on vous transmet nos excuses. Voilà, c’est juste une émission d’opinions, parfois ça peut froisser, c’est le jeu », a-t-il conclu.

Pour Didier Roustan, comme « on ne les avait pas forcément vus venir », c’est bien « l’Italie qui est l’équipe du premier tour… »

Foot amateur et chez les jeunes