Abonnez-vous pour 1€

Le terrible combat d’une maman à Engis: Patricia vient de perdre ses jumelles de 2 ans et demi, Leyla et Célénia, des suites d’une maladie incurable

Pendant 8 mois, Patricia s’est battue pour ses petites filles.
Pendant 8 mois, Patricia s’est battue pour ses petites filles. - DR

Patricia leur avait choisi des jolis prénoms : Leyla et Célénia. Quinze ans après la naissance de son dernier et 3e fils, en décembre 2018, elle se réjouissait d’avoir des filles, « mes petits miracles », comme elle les appelait affectueusement.

Comme toute maman, elle se réjouissait de les voir grandir et s’épanouir dans leur vie d’adulte. Mais à l’automne 2020, son monde a basculé. L’état de santé des jumelles a commencé à décliner et, après des examens à l’hôpital, le diagnostic tombe comme une sentence : Leyla et Célénia souffrent de leucodystrophie, une maladie neurodégénérative.

Ce mardi, après huit mois de lutte contre la maladie, Patricia a décidé de mettre un terme à leurs souffrances. « En accord avec les médecins, nous avons décidé de les endormir toutes les deux. A 8h18, Leyla a fermé les yeux à l’hôpital de la Citadelle, la seconde suivante c’était Célénia. ». Elles avaient 2 ans et demi.

>> Patricia raconte son calvaire et son combat.

>> La maman lance un appel  : elle veut offrir de belles funérailles à ses deux filles.

Leyla et Célénia reposent au funérarium Grevesse, à Hermalle-sous-Huy,(chaussée Freddy Terwagne, 29) où les visites ont lieu 24 h sur 24. Ce vendredi, à 10h30, à la collégiale d’Amay, Patricia invite tout le monde à venir se recueillir devant les deux petits cercueils. Avec une seule demande de la maman : être habillé en blanc  !