Abonnez-vous pour 1€

Le gouvernement bruxellois a tranché: les voitures Diesel interdites à partir de 2030, les véhicules à Essence dès 2035!

Le gouvernement bruxellois a tranché: les voitures Diesel interdites à partir de 2030, les véhicules à Essence dès 2035!
Belga

Les autorités bruxelloises confirment l’interdiction progressive des voitures diesel. On le sait, à partir du 1 er janvier 2022, la Zone de Basses Émissions (LEZ) bruxelloise franchira un nouveau seuil avec l’interdiction des véhicules diesel de norme Euro4. Et les véhicules les plus polluants sont déjà interdits. Mais les perspectives sont bien plus larges. À l’horizon 2030, toutes les voitures diesel seront interdites. Il en ira de même pour les véhicules à essence à partir de 2035. C’était inscrit dans l’accord de majorité, et la décision de sortir du diesel en 2030 et puis de l’essence, avait même été prise en 2018 sous le précédent gouvernement.

La décision de ce jeudi va évidemment en ce sens, même si tous les détails et les modalités ne seront révélés que ce vendredi matin lors d’un point presse. « L’objectif de cette conférence de presse est de présenter les prochains jalons de la LEZ (Low Emission Zone). Ces jalons sont accompagnés d’une feuille de route ambitieuse, détaillant des mesures d’accompagnement pour les différents acteurs concernés, car le gouvernement entend faciliter cette transition vers un parc automobile plus propre à Bruxelles. »

Plusieurs questions se posent. Que sera-t-il fait des anciens véhicules ? Les camions, les hybrides et les véhicules au gaz seront-ils encore autorisés ? Notons que cette volonté de se débarrasser de tous ces véhicules à moteur n’est pas limitée à Bruxelles. À Paris, le diesel sera banni en 2024 et l’essence en 2030. Au Royaume-Uni, les deux sont prévus pour 2035.

Notre sélection vidéo