Abonnez-vous pour 1€

La mère et le beau-père du petit Naël (1 an) décédé à Dinant, interpellés: «Cela fait des mois que j’ai peur pour sa sécurité», témoigne son papa

Naël n’avait qu’1 an et 3 semaines...
Naël n’avait qu’1 an et 3 semaines... - D.R./Belga

Jeudi dernier, c’est le drame à Bouvignes (Dinant). Une mère court dans la rue, son bébé dans les bras. Elle appelle au secours. Elle hurle. Son enfant est pris d’un profond malaise. Il est inconscient. Les secours arrivent. Tentent de le réanimer, mais l’état de l’enfant est déjà critique. L’hélicoptère médicalisé emporte le petit Naël, âgé d’à peine un an et trois semaines, vers l’hôpital, au Mont Légia, à Liège, sous le regard désespéré de son papa. À l’hôpital, les médecins tentent de réoxygener Naël, mais son cœur refuse de battre à nouveau.

Ce jeudi, toute la famille de l’enfant s’est rendue à ses funérailles. Mais au terme de la cérémonie, les événements ont pris une tournure inattendue pour certains. La police est en effet venue interpeller la mère et le beau-père de l’enfant à la sortie du cimetière. Ils devaient être entendus par la police en début de soirée en qualité de suspects...

>> Le cœur déchiré, le papa de Naël témoigne  : « Cela fait des mois que j’ai peur pour sa sécurité... »

>> Le Dinantais exige des réponses  : « Naël est parti avec une partie de moi. »

>> Le papa avait pourtant déjà lancé plusieurs appels à l’aide  !