Abonnez-vous pour 1€

Pierre-Yves Dermagne se dit favorable à la dépénalisation du cannabis: «Il faut mettre un terme à l’hypocrisie: il est présent partout en Belgique»

Pierre-Yves Dermagne se dit favorable à la dépénalisation du cannabis: «Il faut mettre un terme à l’hypocrisie: il est présent partout en Belgique»
News

« Il faut mettre un terme à l’hypocrisie : le cannabis est présent partout en Belgique, y compris dans les zones rurales », martèle le vice-Premier ministre, Pierre-Yves Dermagne. Ce vendredi, il a lancé sur Facebook un sondage d’opinion : « Pour ou contre la dépénalisation », s’y déclarant favorable.

« C’est une position que je tiens depuis que je suis devenu député wallon en 2014. À 40 ans et père de deux enfants, je ne suis pas laxiste. Je n’ai pas envie que mes garçons deviennent addicts au cannabis, comme je n’ai pas envie qu’ils deviennent alcooliques. Mais je me souviens de ma jeunesse et je suis réaliste. Nous sommes en retard sur une série de pays européens alors que la Belgique a souvent été à la pointe des questions éthiques ou de société », explique le ministre de l’Économie et du Travail.

►► Il explique sa position: « 500 millions d’euros rentreraient ainsi dans les caisses de l’État »

Notre sélection vidéo