Thomas Piron a bien traversé la crise

Edouard Herinckx
Edouard Herinckx

Thomas & Piron est un développeur – constructeur et promoteur originaire de Our-Paliseul en province du Luxembourg, qui est aujourd’hui incontournable dans le paysage économique belge. Depuis sa création en 1976 le groupe a connu une croissance constante et régulière pour devenir un des plus gros employeurs du secteur. A l’occasion de la publication de ses résultats pour 2020, Thomas & Piron a également confirmé sa capacité à bien traverser les crises.

Résultats solides

Le chiffre d’affaires a progressé de 8,4% par rapport à 2019 pour atteindre 629 millions d’euros, accompagné d’une croissance encore plus rapide du résultat opérationnel (EBITDA historiquement élevé de 91 millions d’euros), avec une rentabilité sur fonds propres tournant autour de 20%. « Nous avons fait le gros dos. En deux jours, nous avons dû mettre 1.500 ouvriers à l’arrêt et tout stopper pendant cinq grosses semaines », se rappelle Edouard Herinckx (Administrateur Délégué chez Thomas & Piron).

La reprise du travail à la fin du printemps 2020 a toutefois permis de livrer plus de 1500 logements durant l’exercice écoulé, avec des ventes qui se sont maintenues durant la seconde partie de l’année. « Les résultats ont dépassé nos attentes dans toutes les divisions, que ce soit dans nos activités principales (maisons et appartements), que dans nos plus petites structures (rénovation et autres activités). A périmètre constant (donc sans tenir compte des acquisitions), le nombre de collaborateurs a encore augmenté de 2,5% durant l’exercice écoulé pour atteindre près de 2.400 personnes ».

Edouard Herinckx attribue cette performance à l’intégration verticale du groupe, avec une maîtrise totale des différents chantiers. « L’agilité du groupe et la maîtrise des risques sont les forces du groupe, avec une intégration verticale, nos 1500 ouvriers ont pu rapidement réintégrer leur travail après le premier confinement. Ceci nous a permis de gagner une grosse quinzaine de jours par rapport à nos concurrents lors de la réouverture des chantiers ».

Croissance externe

Thomas & Piron est également présent à l’étranger. Au Grand-Duché de Luxembourg, au Maroc, en France et depuis 2020 en Suisse avec l’acquisition du Groupe Dumas.

Edouard Herinckx confirme que les ambitions du groupe se portent également sur un renforcement de la présence à l’international. « Nous venons de démarrer une nouvelle activité de développement immobilier au Portugal. Si l’opportunité se présente de nous renforcer dans ce pays, nous n’hésiterons pas, mais il est important d’apprendre à marcher avant de commencer à courir et de ne pas bruler les étapes ».

« Nous espérons dégager une croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 10% pour 2021 pour atteindre 680 millions d’euros, avec un résultat en ligne avec 2020. Notre capacité d’investissement s’en verra renforcée, ce qui est de bon augure pour le futur.

Approvisionnement

Pour les prochains mois, Edouard Herinckx constate également que le marché de la construction est affecté par les problèmes d’approvisionnement, à l’image d’un bon nombre d’autres secteurs économiques. « Pour le moment, nous avons su rester agiles et nous espérons un retour à la normale d’ici la fin de l’année. Il faut aujourd’hui faire le gros dos face à la hausse du prix des matériaux ». Pour les nouveaux contrats, les délais ont déjà été allongés afin de prendre en compte des retards éventuels dans la livraison de certains matériaux.

Afin de financer la croissance future de ses activités, le développeur-constructeur immobilier wallon a également opté pour une diversification de ses sources de financement durant l’exercice écoulé, avec une levée de fonds de 33 millions d’euros destinées aux investisseurs institutionnels sous la forme de deux émissions obligataires avec des maturités de deux et quatre ans. « La relève du Groupe est assurée et restera sans aucun doute familiale dans le futur », conclut Edouard Herinckx.

Notre sélection vidéo