Le dresseur de Marcel, le singe dans «Friends», balance sur Ross: «David Schwimmer était jaloux»

Une relation plus amicale devant que derrière les caméras.
Une relation plus amicale devant que derrière les caméras. - Capture d’écran - NBC Universal

Si, dans Friends, la relation entre Ross et Marcel son petit singe a fait rire tout le monde, hors caméra, leur relation n’était pas toujours au beau fixe. Déjà en 1995, David Schwimmer, l’interprète de Ross, avait déclaré dans la presse qu’il détestait les singes avec qui il devait jouer, comme le rapport The Mirror.

Une relation tendue qui a été remise sur le tapis par l’acteur lui-même lors de l’émission événement qui réunissait pour la première fois les 6 acteurs principaux de la série, Friends : The Reunion. « Évidemment, les singes étaient entraînés et devraient faire les bonnes choses aux bons moments », a raconté David Schwimmer. « Mais inévitablement, toutes nos scènes étaient chorégraphiées à la seconde près et elles étaient foirées à cause du singe qui ne faisait pas son travail convenablement. »

Il a aussi rappelé que le dresseur, Mike Morris, nourrissait ses singes « avec des vers vivants », alors qu’ils étaient sur l’acteur. « Donc le singe était assis sur mon épaule, prenait des vers, les cassait dans ses mains puis jouait dans mes cheveux », a expliqué David Schwimmer. « Donc j’avais des pattes de singe toutes sales sur moi et ça a été le moment pour Marcel d’aller se faire f***** ». Ouille !

« Jaloux »

Mike Morris, le dresseur, a récemment réagi à ces propos. Il n’a pas vu l’émission mais plusieurs personnes lui ont rapporté ce qui a été dit. « Je ne suis pas d’accord », a-t-il commenté. « C’est plutôt lui qui a perturbé le timing des singes si on veut être honnête. Les singes convenaient à Schwimmer pendant les deux premiers épisodes, il était heureux d’être là. Mais les gens rigolaient beaucoup des singes et je pense qu’il était jaloux parce que ce n’était pas lui qui faisait rire. » Alors Ross, on n’aime pas la concurrence ?

Notre sélection vidéo