Fabrice, de Rixensart, crée la «coudée», pour ouvrir les portes sans les mains: «Je n’ai jamais aimé toucher les poignées dans les lieux publics»

Une poignée à utiliser... sans les mains.
Une poignée à utiliser... sans les mains. - D.R.

C’est une invention astucieuse qui pourrait bien faire le tour du monde. Avec la « coudée », exit les poignées de porte et l’incertitude hygiénique qu’elles véhiculent en ces temps de pandémie. Vous l’aurez compris, il s’agit de remplacer ce geste instinctif d’ouverture des portes avec sa main par un petit mouvement du coude. Une idée insolite que l’on doit à Fabrice Sautereau, un ingénieux Rixensartois qui s’est inspiré de son propre comportement par temps de pandémie.

« Je fais partie de ces gens qui n’ont jamais aimé toucher les poignées de portes dans les lieux publics. Ce n’est ni maladif, ni compulsif mais ça m’a toujours un peu dérangé », confie le Rixensartois.

> Fabrice nous parle de sa réflexion et de la conception  : « J’ai bricolé ma première poignée avec un tuyau de cuivre. »

> Il a fait breveter son invention  : « L’avantage de notre système, c’est qu’il s’agit d’une poignée à part entière. »

> Sur le marché depuis deux semaines, le produit suscite déjà beaucoup d’enthousiasme.

Notre sélection vidéo