Abonnez-vous pour 1€

Thomas Detry en tête de l’Open d’Ecosse de golf: «Continuer à jouer mon jeu»

@News
@News

Voilà qui est prometteur à moins de 3 semaines du tournoi olympique qu’il disputera en compagnie de Thomas Pieters ! Co-leader avec Jon Rahm du Scottish Open de golf depuis vendredi, Thomas Detry s’est maintenu en tête de ce tournoi très important de l’European Tour, à l’issue de la journée de samedi. Et c’est désormais l’Anglais Matt Fitzpatrick qui partage le leadership avec notre compatriote, avec un coup de moins que le nº1 mondial et récent vainqueur de l’US open, Jon Rahm.

Troisième jour de suite sous le par

Pour la troisième journée consécutive, Thomas Detry a rentré une carte sous le par (71) sur le parcours du Renaissance Club, à North Berwick. Et après avoir enregistré successivement des scores de 66 et 65, le Bruxellois a cette fois terminé sur un score de 68, au terme d’un parcours ponctué d’un eagle et de deux birdies pour un seul bogey, mais aussi d’un fameux sauvetage sur le trou nº17, où il a sauvé une balle perdue derrière les tribunes par une très belle approche qui a même failli s’achever par un birdie !

« C’était sympa de voir les bières voler »

« C’était sympa de se retrouver au milieu du public et de voir quelques bières voler autour de moi quand j’ai réussi cette approche », contait, hilaire, Tom Detry à la fin de cette journée au cours de laquelle côtoyer le nº1 mondial ne l’avait visiblement pas déstabilisé. « Franchement, j’ai bien cru que cette balle perdue allait me coûter cher, mais il y avait heureusement une sorte de ‘biergarten’ à cet endroit, et les encouragements du public m’ont aidé à réussir ce sauvetage… »

En quête d’un premier succès

Alors qu’à 26 ans à peine, Thomas Detry est toujours à la recherche de son premier succès sur le Tour européen – exploit qu’il a déjà approché une bonne demi-douzaine de fois –, il pourrait émerger sur l’un des tournois les plus importants, un Rolex Series doté de 8 millions de dollars. Une place parmi les trois premiers lui permettrait en outre d’être qualifié pour le British Open, la semaine prochaine au Royal St-George ! « J’ai récemment terminé 3e en Turquie ou sur le Nedbank Challenge », conclut-il. « Je sais comment approcher ce genre de gros tournoi désormais. Et je vais tenter de poursuivre dimanche, en pensant simplement à jouer mon jeu jusqu’au bout. »

Pieters 37e

Alors qu’il a franchi le cut de justesse (au contraire de Colsaerts) après une journée difficile vendredi, Thomas Pieters a signé sa meilleure carte samedi (67), de quoi remonter à la 37e place, à 8 coups de Detry, et de se remettre dans le rythme, lui, aussi, à trois semaines de l’échéance olympique.

Notre sélection vidéo