Abonnez-vous pour 1€

«La malédiction des penalties», «Cela va faire mal»: la presse anglaise attristée après la défaite des Three Lions en finale de l’Euro

PhotoNews
PhotoNews

Tout un peuple a cru au sacre, avant de déchanter lors de la cruelle séance des tirs au but. Les Three Lions se sont inclinés ce dimanche soir en finale de l’Euro contre l’Italie. Une terrible désillusion pour un pays qui court toujours après un titre depuis 1966. Ce matin, la presse anglaise était quelque peu groggy, à l’image des joueurs eux-mêmes.

Malgré la défaite, le Sun se dit « fier des Lions » au terme de ce parcours. « L’Angleterre a encore perdu aux penos, mais n’oubliez pas les gars, la Coupe du monde est dans une année seulement. » Les images de Bukayo Saka, l’un des tireurs ayant manqué son envoi, en larmes font le tour des quotidiens. Le Times pointe avant tout le manque de réussite des Three Lions dans les épreuves de tirs au but. « La malédiction des penalties prive l’Angleterre de son rêve. »

L’Angleterre, elle, se réveille ce lundi matin avec la gueule de bois. Mais celle de la défaite et de la tristesse. « Cela va faire mal », indique le Daily Telegraph. De son côté, le Guardian pointe que le titre international est passé « si près » avant d’ajouter que « cela s’est avéré être une histoire déprimante de malchance pour l’Angleterre. Le regret l’emporte », alors que Metro assure que « les Three Lions nous ont rendus fiers ».

Le Daily Mail indique, lui, que l’Angleterre « a manqué de spécialistes pour les tirs au but. Une ironie amère. Tout se termine dans les larmes. »

Notre sélection vidéo