Abonnez-vous pour 1€

La CBAS donne raison à Anderlecht, qui ne doit pas payer 7 millions d’euros à Christophe Henrotay

PhotoNews
PhotoNews

Alors que la reprise du championnat de Belgique approche à grand pas, une bonne nouvelle est tombée du côté d’Anderlecht. En effet, la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport – mieux connue sous le nom de CBAS – a donné raison au club bruxellois, qui ne devra dès lors pas payer de factures impayées à Christophe Henrotay. C’est ce qu’a annoncé le quotidien néerlandophone Het Laatste Nieuws.

Puisqu’il s’agissait des transactions liées aux transferts de Youri Tielemans et Leander Dendoncker effectuées avant l’arrivée de Marc Coucke, c’est donc un montant de sept millions d’euros qu’Anderlecht devrait conserver dans sa trésorerie. La direction anderlechtoise avait exigé que les contrats de Christophe Henrotay, soupçonné de blanchiment d’argent et d’escroquerie, soient dissous puisque lesdites commissions étaient disproportionnées.

La CBAS a tranché en faveur du RSCA, estimant que le club était lésé. Anderlecht ne doit donc pas payer les sept millions d’euros de commission. Du, moins pour l’instant. Car un jugement définitif n’a pas encore été prononcé concernant le cas de Christophe Henrotay.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo