Abonnez-vous pour 1€

Jack Grealish répond aux critiques sur la séance de tirs au but en finale de l’Euro: «J’ai dit que je voulais en tirer un»

Vidéo
Photonews
Photonews

L’Angleterre n’est pas parvenu à décrocher un premier titre européen dimanche soir, s’inclinant aux tirs au but face à l’Italie en finale de l’Euro. Et comme souvent après une défaite, les critiques pleuvent. Cette fois-ci, elles concernent particulièrement les tireurs anglais de cette séance décisive, ou plutôt, ceux qui n’ont pas été parmi les 5 tireurs de Gareth Southgate.

Roy Keane, consultant de Sky Sports, pointe du doigt deux joueurs précisément. « Si vous êtes Raheem Sterling ou Jack Grealish, vous ne pouvez pas rester assis là et voir un jeune garçon aller chercher un penalty devant vous », a déclaré l’ancien joueur en référence à Buyako Saka, 19 ans et 5e tireur anglais. Des propos que n’a pas appréciés le milieu d’Aston Villa, qui s’est exprimé sur les réseaux sociaux.

« J’ai dit que je voulais en tirer un », a lâché Grealish. « Le coach a pris tant de bonnes décisions dans ce tournoi et il l’a fait ce dimanche soir ! Mais je ne veux pas que les gens disent que je ne voulais pas tirer un péno quand j’ai dit que je voulais… »

Gareth Southgate, qui avait déjà manqué un penalty décisif en demi-finales de l’Euro 1996 en tant que joueur, a été critiqué pour ses choix avant la séance de tirs au but. Marcus Rashford et Jadon Sancho, montés à la 119e minute, ont tous les deux échoué. Le jeune Bukayo Saka, 19 ans et auteur d’une montée en demi-teinte, a raté le 5e tir au but, donnant le titre à la Squadra Azzurra. « C’était mes choix, mes décisions. J’avais confiance en eux pour tirer », a-t-il assuré avant. « J’ai besoin de revoir le match à froid et cela prend du temps. »

Notre sélection vidéo