Abonnez-vous pour 1€

Ballon d’Or: l’Euro 2020 et la Copa América ont redistribué les cartes

Vidéos
@News
@News

Depuis l’édition 2008, deux extraterrestres dominent le palmarès du Ballon d’Or, Lionel Messi devançant Cristiano Ronaldo d’un trophée. Le débat est clivant entre les partisans de deux stars, au point de contester tout droit à un autre joueur la légitimité du trophée tant que l’Argentin et le Portugais sont en activité.

En 2018, avoir gagné les mêmes trophées que CR7 avec le Real en plus de la place de vice-champion du monde avec la Croatie a tout de même valu quelques « haussements de sourcils » (le terme est faible) au choix de Luka Modric. A cause du choix étrange de France Football, Robert Lewandowski ne pourra jamais savoir s’il était capable d’imiter le Croate en 2020. Le souvenir de 2010, où Lionel Messi a tout de même devancé son équipier Andres Iniesta (champion du monde !) et le Néerlandais Wesley Sneijder (vice-champion du monde avec les Pay-Bas et vainqueur de tous les trophées – dont la C1 au détriment de Barcelone – avec l’Inter Milan), est tout aussi frappant.

Dans la foulée des verdicts de l’Euro et de la Copa America, le débat est relancé. Début juin, personne n’aurait pensé à placer Messi en numéro 1. Si la Belgique se mettait à espérer pour Kevin De Bruyne, ses chances en avaient pris un coup avec le verdict de la Ligue des Champions. En France, la candidature Ngolo Kanté fort de ses prestations avec Chelsea en demi-finale et en finale, était sur les rails parce que tout le monde estimait que les Bleus allaient aussi être sacrés à l’Euro, même si le retour de Karim Benzema était susceptible de lui faire de l’ombre.

Mais que va-t-on retenir à mi-juillet ? Le premier sacre de Messi avec l’Albiceleste a déclenché une vague d’enthousiasme alors qu’il a rayonné sur la Copa, occultant même la finale de l’Euro et faisant rejaillir une saison satisfaisante en Espagne (aux normes Messi : Copa del Rey, meilleur buteur et meilleur passeur de la Liga). Quant à CR7, en dépit de son absence dans le money-time de la C1, il est quand même meilleur buteur en Serie A, a gagné la Supercoupe et la Coppa, meilleur buteur de l’Euro et a égalé Ali Daei (109 buts internationaux)

Les 176 votants du jury ne vont pas l’oublier.

> En hausse: Donnarumma, Messi, Neymar, Ronaldo...

> En baisse: Kane, Sterling, Mbappé, Lukaku...

> Toutes les statistiques de ces joueurs en club et avec leur sélection.

Foot amateur et chez les jeunes