Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: un an de prison pour un homme s’étant présenté à l’aéroport de Zaventem avec un faux test PCR

Des tests PCR falsifiés.
Des tests PCR falsifiés. - Illustration/VDN

L’homme s’est présenté le 7 mai à l’aéroport avec le résultat d’un test PCR qui semblait indiquer qu’il avait été testé négatif au Sras-cov-2. Une demande a été faite au laboratoire dans lequel le test aurait été réalisé et il est ressorti qu’aucun test avec ce numéro de référence n’existait. Le nom de l’homme concerné n’apparaissait pas non plus dans la banque de données du laboratoire. Le voyageur a, par la suite, avoué avoir acheté une attestation au prix de 30 euros.

Le parquet de Halle-Vilvoorde a proposé à l’homme un règlement de 750 euros, mais celui-ci a refusé. Il ne s’est ensuite pas présenté devant le tribunal, ce qui a conduit lundi à sa condamnation par défaut à un an de prison et une amende de 4.000 euros.

« Il s’agit de faits graves », a déclaré le tribunal dans son jugement. « C’est en voyageant à l’étranger par avion que la pandémie se répand de manière globale. L’intéressé a démontré une attitude asociale et dangereuse. Non seulement, cela témoigne d’un manque profond de respect pour le personnel soignant, mais cela met également en danger la santé et la sécurité des autres voyageurs. »

Notre sélection vidéo