Abonnez-vous pour 1€

Les drames de la famille Vandeburie: Marthe (6 mois), Raph et Stéphanie sont décédés, «pourquoi cela doit-il encore nous arriver?»

Les drames de la famille Vandeburie: Marthe (6 mois), Raph et Stéphanie sont décédés, «pourquoi cela doit-il encore nous arriver?»

Depuis 2014, la vie des Vandebuerie est un parcours du combattant. Un défi quotidien pour oublier la peine et la tristesse des nombreux deuils auxquels ils ont dû faire face. Tout a commencé lorsque Magali, 30 ans, et son mari Thijs Verbeke, 36 ans, ont perdu leur petit garçon âgé d’à peine six mois. Marthe est décédé d’un arrêt cardiaque quelques semaines seulement après sa naissance.

Un drame douloureux que le couple a surmonté en accueillant un nouvel enfant dans leur foyer. La vie ne leur a cependant pas offert le bonheur attendu. Juste après la naissance de Raph, celui est également décédé. « Les tests ont montré la même maladie métabolique rare pour Raph et Marthe », confie Magali au Laatste Nieuws. Comme si le moment n’était pas assez difficile, elle apprend également que son rêve de devenir maman ne pourra jamais se réaliser. « Thijs et moi avons, apparemment, quelque chose dans nos gènes qui, combiné, rend nos enfants malades. Donc avoir des enfants ensemble de manière naturelle n’est pas une option pour nous… »

Ce double drame, les Vandebuerie l’ont surmonté ensemble. La famille a soutenu Magali et Thijs pour surmonter ces épreuves de la vie. Une vie qui ne les a cependant jamais épargnés. En 2019, Magali apprend que sa sœur, Stéphanie, est atteinte d’un cancer du col de l’utérus. En décembre, la fratrie voit le bout du tunnel : la bataille semble avoir été gagnée, Stéphanie est en rémission. « En février 2020, elle est partie en vacances en Égypte avec son mari Jurgen et ses enfants, pour mettre fin à cette période désagréable. Mais pendant les vacances, elle a de nouveau eu mal. De retour à la maison, le cancer était revenu. Et cette fois, il n’y avait plus rien à faire. En avril, nous avons su qu’elle était en phase terminale, en août nous avons dû enterrer notre fille. Elle avait 31 ans », raconte Mieke, la maman de Magali et Stéphanie.

Un décès brutal et des adieux difficiles pour son mari et ses trois enfants, Rhune (12 ans), Maxim et Thibe (8 ans). Mais encore une fois, la famille a fait bloc face à l’horreur. « Nous lui avions promis que nous nous occuperions de ses enfants. Cela l’avait soulagé. Aujourd’hui, nos petits-enfants passent une semaine avec leur papa et une semaine avec nous », explique la grand-mère.

Une grand-mère qui a également appris une terrible nouvelle au début de cette année, six mois seulement après avoir enterré sa fille. Mieke a, elle aussi, un cancer. « J’ai énormément pensé à Stephanie. Elle a tellement souffert car sa tumeur était entre les nerfs. Mon cancer était un peu plus supportable. »

Aujourd’hui, après tout ces drames, les Vandebuerie espère enfin pouvoir profiter de la vie. Car dernièrement, Mieke a été déclarée en rémission. « Je dois encore aller faire des contrôles, mais j’ai la chance de pouvoir encore être là pour les enfants. Pour que je puisse aider à garder vivante la mémoire de leur mère. »

« Ce n’est pas normal tout ce à quoi nous avons dû faire face. Nous sommes parfois en colère et on se demande ‘Pourquoi cela doit-il encore nous arriver ?’. Mais après cette période de colère, nous nous relevons et avançons. On le fait aussi pour Stéphanie », conclut Mieke.

Notre sélection vidéo