Coronavirus: la surmortalité commence à décroître dans l’Union européenne depuis mai

Coronavirus: la surmortalité commence à décroître dans l’Union européenne depuis mai
Photo News

Ainsi en mai, la surmortalité était de 9 % alors qu’on comptait encore 20 % de morts supplémentaires en avril, par rapport aux moyennes de décès observées pendant les mêmes mois entre 2016 et 2019. Le pic de surmortalité dans l’UE a été atteint en novembre, avec 40 % de morts en plus.

La surmortalité varie selon les États membres, de -1 % au Portugal à +26 % en Grèce et en Pologne en mai dernier.

Au cours de l’année 2020, l’UE a connu deux périodes de surmortalité, correspondant aux vagues de l’épidémie de coronavirus : entre mars et mai 2020 (avec un pic à +25 % en avril) et entre août 2020 et la fin de l’année (avec le fameux pic de + 40 % en novembre).

En Belgique, la surmortalité était de 4,7 % en mai 2021. Le plus gros pic de surmortalité remonte à avril 2020 (+ 73,1 %), suivi par novembre 2020 (+ 58,8 %).

Notre sélection vidéo