Abonnez-vous pour 1€

Un accord sur le service bancaire universel à 60 euros entre le gouvernement et le secteur

Un accord sur le service bancaire universel à 60 euros entre le gouvernement et le secteur
Belga Images

Ce «pack» donnera accès à 24 retraits gratuits minimum par an aux distributeurs automatiques de la banque dans laquelle le consommateur détient un compte, au moins 60 opérations manuelles par an au guichet de cette banque, une carte de débit, l’impression gratuite des extraits de compte aux automates de la banque, les retraits mensuels d’extraits au guichet (si la banque l’offre) ou l’envoi une fois par mois par la poste à un tarif raisonnable, la possibilité d’une domiciliation gratuite des factures et les ordres de paiement permanents gratuits.

«Ce pack, d’un prix de 60 euros maximum, fera donc baisser le prix demandé par de nombreuses banques et pour un meilleur service mais ce n’est pas tout. Toute augmentation annuelle bancaire ne pourra plus excéder les 6 euros. Une augmentation soudaine et sensible des prix, connue par de nombreux clients, sera désormais interdite. Notons également que nous nous sommes accordés avec le secteur bancaire pour geler les prix annexes d’impression des extraits de compte», a souligné le ministre dans un communiqué.

Cet accord est le fruit de négociations avec la fédération du secteur bancaire et financier Febelfin. Il vise à réduire la fracture numérique que ressentent les personnes peu à l’aise avec les services digitaux.

Un comparateur de prix sera mis à la disposition des utilisateurs. Le prix des services devra être communiqué et publié chaque année par les banques afin de garantir leur transparence.

«Le service bancaire universel est une réponse à une société en transition. Tout se fait de plus en plus via le PC ou le smartphone et tout le monde n’y est pas familiarisé. En tant que secteur, nous reconnaissons et comprenons cela. Avec cet engagement, nous voulons montrer que nous ne laissons personne de côté, car gérer correctement son argent et pouvoir payer sans problème est un droit pour tous. Les paquets de transactions manuelles qui existent déjà seront encore plus accessibles, transparents et étendus à presque toutes les banques de détail», a expliqué le CEO de Febelfin, Karel Baert.

Le protocole sera en vigueur pour les 3 prochaines années,

Notre sélection vidéo