«Turner et Hooch»: la relève qui a du chien

Vidéo
Disney+
Disney+

Sorti en 1989, « Turner et Hooch » voyait Tom Hanks consolider son statut d’étoile montante à Hollywood après « Splash », « Big » et une poignée d’autres films à succès. Confirmant à l’époque sa place dans le registre comique, l’acteur y campe un flic à la vie réglée comme du papier à musique… jusqu’au jour où son plus vieil ami se fait lâchement assassiner, laissant derrière lui un Mastiff français particulièrement « cracra » et baveux du nom de Hooch. Aussi maniaque de l’ordre que tatillon dans son travail, Scott Turner décide tout de même d’adopter le molosse, qui vient alors bousculer ses habitudes d’éternel célibataire et semer la pagaille dans son appartement tout propre et bien rangé. De cette cohabitation houleuse, une belle complicité finira néanmoins par se nouer entre les deux compères, déroulant à l’écran une histoire pleine d’humour, de patience et d’émotion.

Presque trente ans après leurs aventures délurées, Turner et Hooch reprennent du service dans une suite en série du film-culte. Si celle-ci s’annonce aussi sympathique que le long métrage, n’attendez toutefois pas Tom Hanks dans le rôle-titre! Ici, c’est le fils de son personnage qui tient le haut de l’affiche. Incarné par Josh Peck (qui a bien maigri depuis les débuts de « Drake et Josh », la sitcom de Nickelodeon), Scott Turner Jr., dit Scotty, est décrit comme un US Marshal ambitieux et trop sérieux dont l’univers, à l’instar de celui de son père, va être chamboulé par l’arrivée d’un certain Hooch.

Pour justifier cette nouvelle passation, il a donc été décidé de faire disparaître le personnage de Tom Hanks. Lequel lègue alors à son garçon son gros toutou, qui a tout d’une catastrophe ambulante. Un compagnon à quatre pattes indiscipliné mais malgré tout super-attachant, qui pourrait bien devenir le partenaire poilu idéal… comme son prédécesseur! « Ton père voulait que ce soit toi qui gardes Hooch», est-il révélé d’entrée de jeu, tandis que Scotty rechigne à accepter son héritage. « Il l’a adopté dans un refuge et il disait que ça lui faisait presque comme si le premier Hooch était revenu

Créée par Matt Nix, à qui l’on doit déjà « Burn Notice » (RTL-TVI), la première saison de ce reboot est divisée en douze épisodes écoulés à un rythme hebdomadaire à partir du 21juillet, exclusivement sur la plateforme de streaming de Mickey. Au casting, on retrouve également Reginald VelJohnson, alias l’inspecteur David Sutton. Surtout connu pour avoir joué le sergent Al Powell dans « Piège de cristal » et le père Carl Otis Winslow dans « La vie de famille », l’Américain est le seul comédien du film à reprendre son rôle dans la série, et avec un nouveau grade puisque l’ancien acolyte de Tom Hanks a été élu maire de Cypress Beach! Becca Tobin (« Glee »), Paul Campbell (« Battlestar Galactica »), Lyndsy Fonseca (« Les Feux de l’amour ») et le petit Jeremy Maguire (« Modern Family »), entre autres, complètent la distribution.

Notre sélection vidéo