« Snowfall » : une série sur le trafic du crack dans les années 1980, à voir sur Disney+

Vidéo
Damson Idris, l’un des protagonistes de la série, avec Isaiah John et Malcom M. Mays
Damson Idris, l’un des protagonistes de la série, avec Isaiah John et Malcom M. Mays - Michael Yarish / FX

« Snowfall » se déroule dans le Los Angeles des années 1980 et a pour toile de fond les débuts de l’épidémie de crack et son impact sur la culture. L’histoire suit trois personnages sur une trajectoire de collision violente : Franklin Saint, un jeune entrepreneur de rue en quête de pouvoir ; Gustavo Zapata, un lutteur mexicain devenu gangster à la poursuite de son rêve américain ; et Logan Miller, un agent de la CIA, « vilain petit canard » d’une famille éminente qui cherche désespérément à échapper à l’ombre de son père.

quest-ce-qui-vous-attend-en-juillet-sur-disney-par-ici-les-sorties

Ce trio est incarné par Damson Idris (vu dans « Black Mirror » en 2019), Sergio Peris-Mencheta (« The Borgia ») et Eric Mitro (« Murder »). Mais dès les premières minutes de la série, ce dernier sera remplacé par Carter Hudson (« The Wilds »). En effet, le personnage de Logan Miller meurt d’une overdose de cocaïne. Carter Hudson interprète alors Teddy MCDonald, un membre de la CIA, qui travaille sous couverture du gouvernement américain.

La série nous plonge alors dans les tréfonds de la Cité des Anges, dont l’ADN est constitué de pauvreté, de violence, de drogue et de prostitution… tandis que la ségrégation raciale bat toujours son plein. Aux Blancs les villas luxueuses et la cocaïne hors de prix, aux Noirs les quartiers mal famés et la marijuana. Le seul point de jonction entre les deux univers étant le trafic de crack.

Emily Rios (« Breaking Bad », « The Bridge »), Michael Hyatt (« The Comey Rule », « Crazy Ex-Girlfriend ») ou encore Amin Joseph (« S.W.A.T. ») complètent le casting de ce feuilleton composé de quatre saisons. Disney+ vient de mettre en ligne les trois premières. Quant à la quatrième, elle fut diffusée aux USA sur la chaîne FX, début 2021.

À sa sortie, « Snowfall » avait reçu des critiques plutôt mitigées au pays de l’Oncle Sam. Pour les point forts, Vulture avait notamment apprécié « l’attention portée aux prises de vues, aux sons et à la réalité du quotidien du Los Angeles de 1983 », explorée « de façon détachée à la manière d’un journaliste ». Pour les points faibles, le site Uproxx avait déploré une « narration cliché », à la fois « molle et précipitée […] éludant certaines intrigues. »

Notre sélection vidéo