Abonnez-vous pour 1€

Christine, Jannine, Paulette et Evelyne: 4 nouvelles victimes des inondations à Verviers ont été identifiées

Christine, Paulette, Jannine et Evelyne: quatre visages supplémentaires de ces inondations.
Christine, Paulette, Jannine et Evelyne: quatre visages supplémentaires de ces inondations. - D.R.

La fin d’une incertitude mais certainement pas de la douleur pour trois familles de l’arrondissement de Verviers. Car quatre victimes viennent d’être formellement identifiées ces dernières heures.

Jeannine Rotheudt.
Jeannine Rotheudt. - D.R.

Jannine Van Bossche Rotheudt vivait rue de Renoupré juste à côté d’un pont. Lorsque l’eau est montée, dans la nuit de mercredi à jeudi, elle a malheureusement été emportée par les flots de la Vesdre en furie. Le corps de Jannine a été formellement identifié ce lundi dans la soirée. Jannine vivait avec sa fille Christine, également portée disparue depuis la crue. Son corps a été à son tour retrouvé puis indentifié ce mardi dans l’après-midi.

Christine Rotheudt.
Christine Rotheudt. - D.R.

Un dénouement tragique pour la famille, mais un dénouement tout de même et c’est ça qu’ils veulent retenir. « On voulait en finir quoi », indique son petit-fils, François. « En bien ou en mal, on voulait avoir des nouvelles. Maintenant on peut faire notre deuil et ne plus s’inquiéter pour elle. Mais c’est certain que ça reste un choc. » La famille espère toutefois retrouver Christine mais ne se fait plus trop d’illusions.

Jannine était une dame âgée fort sympathique qui prenait plaisir à s’occuper de ses six petits-enfants. « Elle était assez calme et sans histoire. Elle prenait plaisir à lire son journal et à se promener près de l’eau. » La dame était encore assez active puisque jusqu’à récemment elle travaillait dans un magasin de seconde main à Verviers. « Elle aimait bien coudre. C’était un de ses grands hobbys », se souvient son petit-fils.

Paulette Kerf.
Paulette Kerf. - D.R.

Même issue dramatique pour la Pepine Paulette Kerf (84 ans). Sa famille avait signalé sa disparition dès le vendredi 16 juillet. Les craintes étaient grandes, car l’appartement de Paulette, situé dans la rue Hubert Halet à Pepinster, s’était en grande partie effondré. Elle s’était alors réfugiée dans la cage d’escalier avec sa voisine, également sinistrée, Arlette Borguet. Le corps sans vie de cette dernière avait été formellement identifié ces derniers jours.

L’annonce est tombée ce mardi matin concernant Paulette Kerf, nous indique une proche. « Elle avait une force de vie assez incroyable », se souvient l’épouse de son filleul. « Elle était comme une maman pour mon mari qui allait la voir régulièrement. Elle venait de passer une année compliquée à cause du covid, et elle est souvent passée par la petite porte mais en y échappant toujours… »

La famille est dévastée mais remercie tous les partages pour tenter de la retrouver et la solidarité qui prévaut dans les zones sinistrées.

Evelyne Degeest.
Evelyne Degeest. - D.R.

Autre famille brisée, celle d’une autre Pepine, Evelyne Degeest. Son fils a, lui aussi, reçu le coup de téléphone que personne ne voudrait recevoir lui annonçant le décès de sa maman. La famille avait lancé une alerte quant à sa disparition, ainsi que celle de son compagnon qui l’accompagnait, dès mercredi. « Aucun mot ne peut décrire notre douleur », écrit son fils qui remercie également tous les partages pour permettre de retrouver la trace de sa maman durant plusieurs jours d’incertitude.

Notre sélection vidéo