Abonnez-vous pour 1€

Intempéries: deux hélicos de l’armée doivent hélitreuiller 90 épaves de voitures dans des endroits inaccessibles (photos)

Photos
Intempéries: deux hélicos de l’armée doivent hélitreuiller 90 épaves de voitures dans des endroits inaccessibles (photos)

« Nous avons répertorié un total de 90 voitures sinistrées, qui sont inaccessibles pour les camions de dépannage », nous explique le commandant Kurt Verwilligen, de la Force aérienne belge. « Deux NH90 de l’armée sont occupés à les hélitreuiller. Nous sommes en ce moment entre Trooz et Chaudfontaine ».

Un hélicoptère est capable de soulever 4 tonnes et peut évacuer 3 à 4 véhicules par jour. « Ce n’est pas tellement le vol qui prend du temps, mais tout le travail de préparation. Au sol, nous avons une équipe de spécialistes, des paracommandos, qui sanglent les épaves et veillent à la sécurité ».

Il s’agit en effet de ne pas perdre des morceaux en vol ! Même si les déplacements sont les plus courts, l’hélico vole parfois plusieurs kilomètres avant de déposer son « colis ». Un dépanneur se charge ensuite de l’épave, par la route.

« Après ces épaves, nous interviendrons ensuite pour évacuer d’autres gros objets inaccessibles, l’inventaire est en cours ».

Les véhicules toujours sous eau posent plus de difficultés. « Elles sont remplies d’eau et il y a un effet de résistance quand nous voulons les soulever. Ça prend plus de temps ».